Equipe de France
Equipe de France

Une défaite aux premiers enseignements pour la liste de 33

Hamish Watson and Zander Fagerson of Scotland tackles Pierre Bourgarit of France during the International Friendly match at Scottish Gas Murrayfield Stadium, Edinburgh
Picture by Jamie Johnston/Focus Images Ltd 07714373795
05/08/2023 - Photo by Icon sport

Après un match plein de rebondissements, le XV de France a fini par s’incliner sur la pelouse du Murrayfield ce samedi 5 août sur le score de 25/21. Malgré une première mi-temps aboutie, où les français n’ont rien laissé à leur adversaire, le second acte s’est déroulé à l’inverse. Les Bleus ont concédé un 22/0 sans être capable de reverser la vapeur. Une défaite décevante mais qui permet de tirer les premiers enseignements de la future liste des 33.

Encore une entame tonitruante

Comme souvent, c’est dès le coup d’envoi que les hommes de Fabien Galthié marquent leur adversaire au fer rouge. La pénalité concédée dès les 5’ minute n’a été qu’un tout petit grain de sable dans l’enrouage. Les Bleus ont ensuite mis la machine en route en jouant sur les extérieurs pour que le demi-de-mêlée (encore) Baptiste Couilloud passe la ligne dès la 13’ minute. A la 25’ minute, c’est autour de Louis Bielle Biarrey d’être à la conclusion d’une pénaltouch bien négociée par les avants.

Picture by Jamie Johnston (Icon sport)

L’écart est fait et les hommes se révèlent. Pierre Bourgarit, Louis Bielle Biarrey ou Yoan Tanga montrent la voie au XV de France. La machine est rodée et les individualités sont au service du collectif. Le talonneur rochelais sort tout de même du lot avec une énorme activité, grattages, plaquages et porteur de balle. Pierre Bourgarit a marqué des points précieux durant les soixante minutes passées sur le terrain. Aux lancées, on note une seule perte de balle en touche dans un secteur très satisfaisant pour les hommes de Fabien Galthié.

Notable également les prestations de Baptiste Couilloud qui conduit parfaitement l’équipe pendant un peu plus d’une heure, Emilien Gailleton, le jeune ¾ centre palois propre et volontaire dans le jeu, ou encore Brice Dulin, capitaine du jour, rassurant dans le troisième rideau français.

Des déceptions qui ont plongé le XV de France dans le doute

A l’image des deux axes de la mêlée qui ont été mis à mal par les écossais, la France a perdu pied au retour des vestiaires. A droite de la mêlée, Demba Bamba puis son remplaçant Silipa Falatea sont passés à côté de leur match. Ils n’ont jamais réussi à prendre le dessus sur leur adversaire à l’image de Falatea qui a reculé sur plusieurs impacts dès son entrée en jeu. Pour Bamba, sa prestation est restée trop discrète et ses qualités trop peu utilisées.

Ethan Dumortier a symbolisé ce manque d’enthousiasme en seconde mi-temps. Devancé par Darcy Graham sur un jeu au pied dans l’en-but, l’ailier des bleus n’a pas empêché l’Ecosse de revenir dans la partie au retour des vestiaires.

Picture by Jamie Johnston (Icon sport)

L’autre déception de ce match s’appelle Cameron Woki. Malgré un essai et un secteur de la touche maîtrisé, le racingman se met beaucoup à la faute, souvent pour des actes d’antijeu inutiles. Un match à l’image de l’équipe, du positif en première mi-temps et la baisse de régime en seconde.

Le banc n’a pas eu l’effet escompté

Mauvaka, Willemse, Serin, Vincent… Des joueurs à fort tempérament constituaient le banc du XV de France à Murrayfield. Malheureusement, leur apport n’a pas été suffisant pour remettre l’équipe sur de bons rails. Tous ont fait une entrée plutôt convaincante (hormis les deux piliers) mais cela n’a pas suffi pour redresser la barre. Arthur Vincent s’est employé en défense pour son retour à la compétition, Paul Willemse a réussi plusieurs charges et actes défensifs notables mais cela n’a pas empêché le bateau de couler.

Baptiste Serin a bien tenté de remettre du dynamisme dans les dix dernières minutes mais les Bleus échouent finalement à quatre points de l’Ecosse.

Fiche du match

Pour le XV de FRANCE :

3 essais de Couilloud (13′) Bielle Biarrey (25′), Woki (40′)
3 transformations de Jalibert (13′, 25′, 40′)

Les joueurs qui ont marqué des points à Murrayfield : Pierre Bourgarit, Yoan Tanga, Baptiste Couilloud, Emilien Gailleton, Louis Bielle Biarrey, Brice Dulin

Les joueurs qui ont déçu à Murrayfield : Demba Bamba, Cameron Woki, Silipi Falatea, Ethan Dumortier

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

La France tout en maîtrise pour venir à bout de l’Australie (41/17)
Le XV de France s’est imposé ce Dimanche après-midi au Stade France face à l’Australie sur un large score de…
France-Ecosse / Retour aux affaires pour les cadres du XV de France
Le XV de France joue son second match de préparation ce soir à Saint Etienne (21h05) face à l’Ecosse. Après…
Ecosse/France – Les derniers billets pour la Coupe du Monde en jeu sur le terrain de Murrayfield
Après plusieurs semaines de préparation, le XV de France rentre dans le vif du sujet ce Samedi 5 août sur…
Selon nos lecteurs James Lowe sera le meilleur marqueur du Tournoi 2023
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !