Une Champions Cup franco-anglaise !

0
– Il n’y aura aucun club de Pro 12 en quart de finale de Champions Cup ! La désillusion est énorme pour les provinces écossaises, galloises, irlandaises et italiennes.

1
– Ces absences sont en grande partie due à la suprématie des clubs anglais cette saison. Avec 5 représentants qualifiés, la Premiership a la garantie d’être présente lors de la finale.

3
-Vainqueur du Leicester dimanche et donc qualifié en qualité de meilleur second, le Stade Français va jouer son quart de finale contre… Leicester. Une 3ème confrontation donc, dont le club parisien ne sera pas favori puisqu’il devra jouer en Angleterre !
– En plus du Stade Français, Toulon et le Racing 92 sont qualifiés pour les phases finales. Cela fait donc 3 clubs français, avec la garantie d’en avoir un à nouveau en demi, puisque les clubs varois et francilien s’affronteront directement en quart.

16
– La poule 2 aura été extrêmement équilibrée et indécise. Exeter, les Ospreys et Bordeaux ont tous fini à 16 points tandis que Clermont était juste un point derrière. Et dans tout cela, c’est Exeter qui tire les marrons du feu grâce à un meilleur point-average.

28
– Les Saracens, seul club invaincu à l’issue de la phase de poule avec 28 points au compteur, sont les grands favoris de cette édition de Champions Cup : ils vont recevoir en quart puis en demi. Actuellement leader de Premiership (avec une seule défaite), le club anglais reste sur une demi-finale la saison dernière et une finale en 2013-2014. Cela pourrait bien être son année !

79
– C’est la minute du match Clermont-UBB à laquelle le destin du club auvergnat s’est joué. Bénéficiant d’une pénalité face aux poteaux et menés de 9 points, les Jaunards prennent la décision de la jouer à la main. Pourtant, en prenant les 3 points, ils auraient arraché le bonus défensif, fini à 16 points et donc en tête de leur poule à la faveur d’un meilleur point-average. Une erreur de jugement qui coûte cher…

561
– Avec 561 mètres parcourus et 11 franchissements, l’ex-ailier All Black des Wasps Charles Piutau est le joueur dont l’apport offensif est le plus important depuis le début de la compétition. Sachant que l’on peut ajouter à cela 2 essais, il sera l’un des hommes clés du quart de finale contre Exeter.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *