Un gros test face à l’attaque la plus tranchante de Champions Cup

Bernard le Roux (Racing 92 - Northampton)

L’an dernier, le Racing 92 a peut-être été le pire cauchemar de Northampton : le club francilien a battu les Saints à 2 reprises en phase de poule, dont une claque 8-32 chez eux. Ces 2 défaites ont obligé le club anglais à jouer le quart de finale à l’extérieur et ont entrainé directement son élimination : Northampton était pourtant l’un des grands favoris de la compétition, en tant que champion d’Angleterre en titre.

Northampton, petite forme en championnat

Et voilà, que les 2 clubs se retrouvent à nouveau dans la même poule. Les Saints réalisent un bon début de compétition, avec 2 victoires en 2 matchs (contre les Scarlets et à Glasgow), malgré un état de forme plus mitigé en championnat : en Premiership, ils n’ont gagné que la moitié de leurs rencontres et ne sont que 5ème au classement.
Les Racingmen sont bien plus en forme dans leur compétition domestique : ils sont actuellement 4ème, avec 7 victoires pour seulement 2 défaites et surtout un 5 sur 5 à domicile. Mieux, en Champions Cup, ils sont allés gagner chez les Scarlets, pourtant leaders de Pro 12, avec le bonus offensif !

La stat : 100% de victoires à domicile pour le Racing 92, cette saison !


Redoutables en défense, les Franciliens ont une occasion idéale de tester leur fiabilité. Northampton est, en effet, l’équipe qui depuis le début de la compétition, a le plus souvent franchi la ligne adverse (à 21 reprises). Il faut dire qu’elle compte dans ses rangs des joueurs de talent : North, Pisi, Lawes ou Wood.
Le Racing part avec un avantage certain, mais la partie ne sera pas aussi facile qu’à Llanelli.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *