Non classé
Non classé

Un Boxing Day réduit mais riche en enseignements

Paolo GARBISI of Montpellier during the Top 14 match between Montpellier and Lyon at Stade Olympique Yves-du-Manoir on October 30, 2021 in Paris, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport) - Paolo GARBISI - GGL Stadium - Montpellier (France)

Le désormais traditionnel Bowing Day a été fortement perturbé par le Covid-19 : seules 3 rencontres ont eu lieu ! Malgré tout, les enseignements de ce week-end tronqué sont très intéressants.

En s’imposant assez largement à Biarritz (12-27), Montpellier a enregistré une 6eme victoire consécutive. Cette série est la meilleure du championnat depuis le début de saison et propulse le MHR au même niveau que Toulouse (40 points), qui a certes un match en moins. Le travail de Saint-André, notamment la refonte progressive de l’effectif, semble peser durablement sur les résultats du club héraultais. Ce dernier a tout simplement la meilleure attaque du Top 14 (avec 26 points marqués par rencontre) et semble bien parti pour jouer les premiers rôles jusqu’à la fin de saison.

Derrière, La Rochelle et Castres tentent de suivre le rythme. Depuis le début de saison, ces 2 équipes étaient en souffrance à l’extérieur (1 petit victoire chacune avant le Boxing Day). A s’imposant à Perpignan, les Castrais ont enfin relancé la machine en déplacement, après 5 revers consécutifs. Cela leur permet de remonter provisoirement à la 5ème place.

Les Rochelais recevaient quant à eux le LOU. Extrêmement dominateurs devant (les 3 essais marqués l’ont été par des avants), ils ont disputé assez facilement d’un concurrent direct pour le Top 6. Ils enchainent ainsi un 6ème succès à domicile (après le faux-pas inaugural), le 4ème avec bonus offensifs. Cette victoire leur permet surtout de clôturer la phase aller avec un bilan positif.

Un Boxing Day douloureux pour les promus

A l’inverse, ce Boxing Day n’aura pas réussi aux deux promus. Alors qu’ils avaient l’occasion de doubler Brive et Toulon, voire le Stade Français, leur défaite à domicile est un réel coup dur. Car clairement, face à un bilan à l’extérieur très faible (1 point pris en 6 déplacements), leur principale chance de maintien est de ne rien lâcher chez eux.

Share with

Récents

Antoine Dupont à 7 pour la finale HSBC Seven à Madrid
Antoine Dupont fidèle à ses engagements fait bien partie de la délégation masculine de Rugby à 7 qui jouera la finale HSBC Seven du 31 mai au 2 juin à…
DECATHLON s’engage dans le rugby avec la marque aux 3 Kiwis
Il n’est pas évident d’imaginer d’emblée que le logo de la marque Canterbury se sont trois Kiwis. Un oiseau de Nouvelle-Zélande qui ne vole pas et reconnaissable à son long…
Coupe d’Europe, avantage France
La finale de la Coupe d’Europe est la date majeure du rugby professionnel. Depuis la première finale le 7 janvier 1996, sur la pelouse de l’ancien Arms Park de Cardiff…
Soutenez le livre des signatures de tous les joueurs de rugby
Se sentir soutenu… peu importe ce que l’on entreprend est une des valeurs essentielles du rugby aime à rappeler Xavier Brissart l’auteur de « l’Art de la guerre du Rugby ». Il…
Capital pour l’UBB
C’est bien connu. Dans le rugby, les avants gagnent les matchs, les 3/4 décident de l’écart. Et ce sera toujours vrai, tant la dimension du combat est prépondérante sur le…

ON RECOMMANDE

France 39/3 Italie : Avec 15 points, Joanna Grisez a montré la voie !
Oyonnax – Agen : Jake Mcintyre, l’une des révélations de cette saison ?
Journée 4 : un nouveau week-end de folie ? – part. 2
C’est la reprise – partie 2 !
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !