Dernière journée de la phase de poule avec un choc au sommet entre le Stade Toulousain et les anglais de Gloucester ce Dimanche !

Toulouse, solide leader de la poule toujours invaincu, reçoit l’équipe de Gloucester, second du groupe et candidat aux quarts de finale avec une place de meilleur second. Un match qui s’annonce crucial pour les deux équipes pour figurer le mieux possible dans cette compétition

Le Stade Toulousain fidèle à sa philosophie

Avec 748 ballons joués à la main, Toulouse est l’équipe la plus joueuse de la compétition. Fidèle à leur philosophie de jeu, les garonnais ont enregistré depuis plusieurs semaines déjà le retour de Chelsin Kolbe ou Antonio Dupont.

Dans l’obligation de gagner, si possible avec le bonus offensif, les Toulousains devraient un nouvelle fois réciter leur jeu offensif pour s’offrir un quart de finale à domicile.

Plus titré depuis 2010, la compétition est l’une des priorités des hommes d’Ugo Mola cette saison !

Gerbrandt Grobler, la tour de contrôle du pack anglais

Le Sud-Africain est l’un des leaders du pack anglais ! Avec 29 ballons en touche gagnés, Grobler est le meilleur joueur en touche de la compétition et reste un élément incontournable du système anglais.

Dans l’obligation de faire un résultat pour voir les quarts de finale, la conquête sera l’un des éléments clés côté Gloucester pour prétendre mettre en difficulté les toulousains.

Au coude à coude avec les Saracens et Glasgow, la tâche sera compliquée pour les anglais !

PRONO : L’exploit semble difficilement réalisable pour Gloucester, d’autant plus que les Toulousains vise les quarts de finale à domicile. Les stadistes devraient s’imposer avec le bonus malgré un match accroché !

  • Afficher les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous devriez aussi aimer

Harlequins – Clermont : Assurer le quart au Michelin

Après avoir assuré sa présence en quart de finale de la Champions la semaine ...

Exeter – La Rochelle : dur dur de résister aux Chiefs

Déjà éliminés (ou presque) malgré une Coupe d’Europe plutôt encourageante, les hommes de Jono ...