Opposition de styles entre Sale et Montpellier !

Très moyen en Premiership, Sale a affiché un visage très défensif sur la scène européenne et cela lui a plutôt bien réussi. Montpellier, même en grande forme, n’a donc pas partie gagnée, loin s’en faut.

Actuellement 7ème de son championnat, Sale ne réalise pas une très bonne saison : 7 défaites déjà au compteur en 19 journées. Mais le club est l’un des rares de Premiership à être encore invaincu à la maison, avec 7 victoires et 2 nuls. De plus, il a su se montrer à la hauteur en Champions Cup, en ne concédant qu’une seule défaite lors des phases de poule. Cela, en grande partie, grâce à une défense extrêmement performante.

La stat : Sale n’a encaissé, en moyenne, que 13 points par match de Challenge Cup.


Les Anglais ont, de plus, gagné les 4 matchs qu’ils ont eu à jouer que Castres et Pau.

Même si leur bilan dans la compétition européenne est moins bon (2 défaites), les Montpelliérains n’ont pas à rougir de leurs performances. Ils ont notamment la 3ème meilleure attaque de la compétition, avec 37 points marqués par rencontre. Surtout, Montpellier affiche une forme resplendissante : l’équipe héraultaise reste sur 6 victoires consécutives et à également la 2ème meilleure attaque du Top14 (28 points marqués par match).

Ce déplacement à Sale n’est pas un cadeau pour le MHR. Mais cette équipe semble inarrêtable, en particulier sur le plan offensif.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

ERCC – Leicester-Toulon : lesTigers prenables à domicile

En s’imposant à l’Ulster lors de la 2ème journée, Toulon a signé l’un des ...

Hugh Chalmers (Bordeaux)

Sans expérience, l’UBB joue à l’envie et ça va payer !

Avec ce match d’ouverture annulé, Bordeaux-Bègles se retrouvait à jouer ses premières rencontres à ...

La touche écossaise pour toulouse

Après un essai de part et d’autre et deux cartons jaunes pour Edimbourg, Toulouse ...