Malgré un rendement offensif famélique, le RCT a son destin en main

Toulon, miraculé ou mental d’acier ? Nous penchons pour la 2ème solution. Quand on gagne 4 rencontres sur 5, en ne marquant que 77 points (soit 15 par match), c’est qu’il y a quand même du mental derrière ! Résultat, avant d’aborder le dernier match de poule, le RCT a son destin en main !

La situation

Cette essai à la 81ème de Mitchell change totalement la donne. Toulon est désormais en tête de la poule 5, un point devant leur adversaire du week-end dernier, les London Wasps. Malgré ce bilan plutôt bon de 4 victoires pour 1 seule défaite, les Varois ne sont pas encore qualifiés : la faute à un rendement offensif trop faible qui les empêche d’afficher le moindre bonus offensif au compteur !
Derrière, Bath et le Leinster sont largués. La grosse déception de cette poule restera la province irlandaise qui n’a gagné jusqu’à maintenant qu’une seule de ses 5 rencontres. Une saison à oublier pour Sexton et ses coéquipiers.

Le match

Les Toulonnais sont dans l’obligation de s’imposer à Bath, un club qu’ils ne connaissent pas particulièrement bien. Ils ne l’ont affronté qu’à une reprise, c’était lors de la phase aller (victoire difficile 12-9). Toutes compétitions confondues, Bath a perdu la moitié de ses matchs à domicile : 2 sur 4 en Premiership, 1 sur 2 en Champions Cup. La porte est donc ouverte, d’autant plus que Toulon a aussi montré qu’il savait voyager : victoires au Leinster, à Clermont et au Stade Français.

Les scénarios

Avec une victoire, Toulon est qualifié quoi qu’il arrive. Une victoire avec bonus offensif lui assure la première place de la poule et un très probable quart à domicile (ils sont en concurrence avec les Ospreys, eux aussi à 16 points dans la poule 2).
Si Toulon perd, la qualification reste possible : il faudrait pour cela que les Wasps perdent à domicile contre le Leinster. Cela se jouerait donc au niveau des bonus offensifs et défensifs. B
En résumé, il leur faut gagner à Bath pour éviter tout calcul.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *