Les Wasps, inoffensifs en championnat, plus joueurs en Champions Cup

Toulon - London Wasps

Cette année, Toulon n’est pas le club qui écrase tout sur son passage ! Bien sûr, les victoires sont là (3 en 4 matchs) mais elles sont étriquées (les 2 dernières l’ont été par moins de 5 points d’écart). Du coup, le RCT n’affiche aucun bonus offensif au compteur et cela oblige quasiment le club à finir sur 2 nouveaux succès ! Il faudra donc commencer par battre les London Wasps, un club qui a infligé aux Toulonnais leur plus lourde défaite de la saison (32-6).

Un rendement offensif 2 fois supérieur à celui des Toulonnais

Grâce à sa victoire de cette année, le club Londonien est d’ailleurs l’un des 4 clubs sur les 16 que Toulon a affronté en Champions Cup à ne pas afficher un ratio défavorable face au triple tenant du titre : 1 victoire chacun !

Beaucoup moins à l’aise en championnat (5 défaites pour 4 victoires), les Wasps n’en restent pas moins un adversaire de taille pour un RCT ne tournant pas à plein régime. Ils sont en particulier beaucoup plus à l’aise sur le plan offensif, avec plus de 2 fois plus d’essais marqués (11 contre 5) et exactement une moyenne de points marqués par match 2 fois supérieure (31 contre…. 15 pour le RCT).

La stat : Toulon n’a jamais perdu plus d’un match par saison de Champions Cup !


Nous le soulignions la semaine dernière, Toulon est Giteau-dépendant et Cooper peine à relayer son compatriote au poste d’ouvreur. Le salut du club varois passe par le jeu : et pour cela, le retour de Michalak peut être décisif pour ces 2 derniers matchs.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

H-Cup : Toulouse et Toulon confirment leurs ambitions européennes

Toulouse en l’emportant dimanche  23 à 9 face à la solide équipe anglaise de ...

Montpellier : une 3ème ligne made in France qui cartonne

Dans un effectif montpelliérain riche de nombreuses nationalités et toujours à forte consonance sud-africaine, ...