Le Racing 92, pas favori mais presque

Le Racing n’est qu’à un match de son tout premier titre de Champion d’Europe, un objectif fixé de longue date par le président Lorenzetti : de quoi vous filer une pression monstre ! Mais le staff francilien a parfaitement préparé ce match et la plupart des indicateurs sont au vert.

Bien sûr, Saracens est l’adversaire le plus coriace sur lequel le Racing 92 pouvait tomber. Invaincus cette saison en Champions Cup, les Sarries ont tout simplement la meilleure attaque de la compétition : 273 points marqués au total, dont 31 essais contre 212 et 25 pour le Racing ! En Premiership, Farrell et ses coéquipiers restent sur 5 succès consécutifs et le titre leur tend les bras. Très puissants devant (l’attelage Kruis-Itoje est hyper performant, comme la troisième ligne avec Vunipola notamment), ils n’en restent donc pas moins d’excellents attaquants : le triangle offensif Ashton-Wyles-Goode est l’un des meilleurs d’Europe ! Sur ce point, le Racing 92 n’a pas grand-chose à envier à son rival anglais avec Imhoff, Dulin et Rokocoko. Ces derniers ont justement été laissés au repos le week-end dernier après une dizaine d’autres joueurs cadres de l’équipe. Une stratégie mise en place depuis quelques semaines par le staff francilien qui explique la petite baisse de régime affichée en Top 14 !

La stat : les Saracens ont signé 8 victoires en 8 matchs de Champions Cup cette saison !


Mais il ne faut s’arrêter à cela car lorsque l’équipe-type a été alignée, les performances ont été au rendez-vous et en particulier en Champions Cup : victoire en quart contre le triple champion d’Europe en titre (Toulon) puis succès à Leicester ! Avec le petit avantage d’évoluer en France, les Racingmen peuvent croitre en la victoire face à l’ogre Saracens.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Vers une 4e finale franco-française ?

Pour Toulon, dans quelques dizaines de minutes, la bataille d’Angleterre va commencer, dans l’antre ...

Regarder le rugby à la télé : un sport de riches ?

Nous sommes en décembre, il fait froid, la pluie tombe à grands flots un ...

Morgan Parra

Objectif victoire bonifiée pour Clermont !

Si vous n’étiez pas convaincus par la Coupe d’Europe nouvelle version, nous espérons que ...