Laurent Cabannes : mon XV idéal pour affronter l’Italie ce week-end

Ce week-end, dans le cadre de la Coupe d’Automne des Nations, la France affronte l’Italie. Une rencontre particulière pour de nombreuses raisons. D’abord, elle sera l’occasion de « jouer pour Christophe Dominici », pour reprendre les termes du sélectionneur Fabien Galthié. Ensuite, elle a un véritable enjeu sportif : les Bleus jouent la première place de la poule. Enfin, du fait de l’accord avec la LNR (limite de 3 feuilles de match par joueurs sur la Tournée), le staff a du procéder à une large revue d’effectif : c’est donc une belle occasion de tester de nouveaux joueurs et de voir s’ils sont capables de maintenir la dynamique.

Ma première ligne sera composée de Kolingar – Bourgarit – Oz. Dans l’effectif disponible, à part Atonio et Aldegheri, tous sont à 0 sélection. Pour moi, c’est le moment de lancer des jeunes contre l’Italie. Fabien Galthié fera certainement jouer l’expérience mais je ferais bien le pari inverse. Hyper mobile et dynamique, en super forme avec La Rochelle (9 matchs, 9 titularisations), Bourgarit sera encadré de 2 très solides Racingmen : 116kg sur la balance pour Kolingar et 140 pour Ali Oz !

En deuxième ligne, je verrais bien un attelage Pesenti – Geraci. Sur les 4 appelés, aucun n’a encore joué en Bleu. Je prends les hommes en forme et des profils complémentaires. Pesenti est un homme de combat, dur au mal et très solide (119kg). Geraci s’est lui imposé à Lyon cette saison grâce à la mobilité et son efficacité en touche.

Une troisième ligne composée de Jelonch – Sanconnie – Macalou serait très complémentaire et équilibrée. Evidemment, l’homme en forme du moment, Macalou est à aligner d’entrée. Jelonch s’est bien replacé cette saison dans le ranking des 3èmes lignes. Et l’expérience de Sanconnie sera intéressante, lui qui a été appelé pour la première fois en 2017. Il revient bien lui aussi (7 titularisations) et il n’a que 25 ans !

A la mêlée, aucun doute, il vient d’être nommé capitaine, Baptiste Serin. C’est le joueur le plus expérimenté de cette nouvelle sélection.

Photo by Anthony Dibon/Icon Sport – Baptiste SERIN – (France)

A l’ouverture, il faut maintenir la confiance en Jalibert. Il reste le 2ème ouvreur des Bleus même si ses performances ne sont pas incroyables au niveau international. On joue la stabilité et on lui donne les clés et du leadership sur un match a priori plus abordable.

Aux ailes, Lebel et Thomas, 2 profils évidemment très offensifs. Teddy Thomas n’a pas ses 3 matchs et a besoin d’enchainer et de marquer des essais. Pour Lebel, c’est une évolution logique suite à un début de saison de feu : il a déjà marqué 6 essais en 11 matchs avec le Stade Toulousain. Et il est décrit par ses coéquipier comme un véritable phénomène.

Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport – Matthis LEBEL – Stade Ernest-Wallon – Toulouse (France)

Au centre, je miserais sur la paire Klemenczak – Moefana. Deux joueurs très solides dans leur jeu. Il n’y a pas vraiment de créateur mais on joue sur la vitesse et la dynamique.

A l’arrière, j’alignerais Brice Dulin. A un poste clé, je joue l’expérience.

Tags:

  • Ancien joueur de rugby à XV international français (49 sélections), troisième ligne aile. Clubs : Section Paloise, RC de France, Western Province, Harlequins

Vous pourriez aimer aussi