France – Nouvelle Zélande – quelle stratégie pour battre les All Blacks ?

Les All Blacks de retour au sommet du rugby mondial

Vainqueurs des 2 derniers Rugby Championship, les All Blacks n’ont perdu que 4 matchs en 2 ans. Après leur échec à la Coupe du Monde 2019, ils sont clairement de nouveau au sommet du rugby mondial. Sans toutefois être aussi dominateurs que durant la décennie 2010…

Dotée d’une multitude d’armes offensives, la Nouvelle-Zélande tourne à 43 points marqués par rencontre depuis 2 ans. Bien sûr, elle profite des cartons offensifs infligés aux nations plus faibles (104 points contre les USA, 102 contre le Tonga). Mais elle a su aussi performer face aux grosses équipes : 57 points marqués face à l’Australie, en août, par exemple.

Reprendre la formule de l’Irlande pour battre la Nouvelle-Zélande ?

Pour signer l’un des plus grands exploits de son histoire, l’Irlande a choisi de priver la Nouvelle-Zélande de ballon… avec réussite !
60% de possession à la fin du match et même 65% d’occupation. Mieux, Beauden Barrett et ses coéquipiers n’ont passé même pas 2 minutes dans les 22m du XV du Trèfle. Un plan que Galthié a semble-t-il souhaité éprouver face aux Argentins et aux Géorgiens.

Avoir une conquête parfaite ou presque, c’est une condition absolument nécessaire pour battre les champions du monde 2011, 2015. Là encore, la France serait fortement inspirée d’imiter l’Irlande : 100% en touche et 2 ballons volés, 1 seule mêlée perdue.

Très agressifs, tout en restant disciplinés, Sexton et ses coéquipiers ont gagné 6 turnovers, tout en n’en concédant que 2 aux All Blacks. Là encore, les Irlandais ont privé leurs adversaires de leurs friandises préférées tout en profitant au maximum des leurs.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.