Equipe de France
Equipe de France

France – Nouvelle-Zélande : les 10 stats d’un match record

Romain NTAMACK of France celebrate his try with Peato MAUVAKA of France during the Autumn Nations Series match between France and New Zealand on November 20, 2021 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) - Stade de France - Paris (France)

Authentique exploit pour les Bleus, ce samedi, qui battent la Nouvelle-Zélande pour la première fois depuis 2009 et pour la première fois à domicile plus de 21 ans !
Mieux, avec 15 points d’écart, ils ont signé la plus large victoire de l’histoire face aux champions du Monde 2011 – 2015.

Extrêmement dominateurs en première mi-temps (18 points d’avance, aucun essai encaissé), les hommes de Fabien Galthié ont un peu lâché le ballon par la suite mais tout en gardant une excellente occupation. Après les 80 minutes, ils finissent le match à 53% d’occupation de terrain.

C’était assez prévisible, la réaction des All Blacks allait être sévère et le retour des vestiaires serait donc dur à négocier. Entre la 46ème et la 59ème, le XV de France a encaissé 3 essais et a vu ses adversaires revenir à 2 petits points. Mais là encore, l’équipe a su réagir sur 2 moments-clés : une relance depuis l’en-but qui permettra de marquer 3 points puis une intervention qui donnera 12 points d’avance.

Il fallait être disciplinés et précis. Les Bleus l’ont été : 10 pénalités concédées seulement, à peine 3 passes ratées (vs 7) et 5 petites erreurs (vs 10). Ils ont parfaitement effacé les nombreuses imprécisions aperçues lors des 2 premiers tests et mieux, ont réussi à faire déjouer les récents vainqueurs du Rugby Championship.

Il fallait être disciplinés et précis. Les Bleus l’ont été : 10 pénalités concédées seulement, à peine 3 passes ratées (vs 7) et 5 petites erreurs (vs 10). Ils ont parfaitement effacé les nombreuses imprécisions aperçues lors des 2 premiers tests et mieux, ont réussi à faire déjouer les récents vainqueurs du Rugby Championship.

Le pack français a dominé son adversaire de la tête et des épaules ! En permanence dans l’avancée sur les impacts offensifs, le huit de devant a aussi réalisé une prestation défensive exemplaire : 5 turnovers gagnés sur plaquage (vs 2), 4 plaquages dominants (vs 1) et un presque 100% dans les rucks !

La France a trouvé un buteur de niveau international, les leaders s’affirment

Melvyn Jaminet n’en finit plus de confirmer ! L’arrière catalan a réalisé un 100% au pied déterminant ce samedi, pour un total de 20 points marqués. Sans aucun doute, en plus d’un 15 de talent, l’équipe de France s’est trouvé un buteur de niveau international : sur l’ensemble de la série de tests, il a tourné à plus 90% de réussite face aux perches.

Melvyn Jaminet n’en finit plus de confirmer ! L’arrière catalan a réalisé un 100% au pied déterminant ce samedi, pour un total de 20 points marqués. Sans aucun doute, en plus d’un 15 de talent, l’équipe de France s’est trouvé un buteur de niveau international : sur l’ensemble de la série de tests, il a tourné à plus 90% de réussite face aux perches.

Melvyn JAMINET of France during the Autumn Nations Series match between France and New Zealand on November 20, 2021 in Paris, France. (Photo by Hugo Pfeiffer/Icon Sport) – Stade de France – Paris (France)

Peato Mauvaka est l’illustration parfaite de la profondeur d’effectif de cette équipe de France. Remplaçant de Julien Marchand en club et en Bleu, le talonneur avait jusqu’à samedi réalisé 2 entrées en jeu percutantes et même marqué 3 essais. Titularisé face aux All Blacks du fait de la blessure de Marchand, il a de nouveau planté un doublé ! Soit 5 essais en 3 matchs.

Malgré 2 matchs poussifs, l’équipe de France finit donc sa saison sur 3 victoires et donc un bilan quantitatif globalement très positif. Dans la lignée d’une tournée australienne elle aussi positive, les Bleus surfent sur une dynamique qui laisse espérer de grandes choses pour le prochain Tournoi des Six Nations.

A moins de 2 ans de la Coupe du Monde, et d’un match d’ouverture contre ces mêmes All Blacks, Antoine Dupont et ses coéquipiers ont certainement réalisé le match référence qui devrait permettre de dérouler plus sereinement un plan stratégique vers le titre en 2023.

Share with

Récents

Oscar Jegou est partout !
Mayol est tombé. La Rochelle a décroché son ticket pour les 1/2 finales du TOP 14, pour des retrouvailles , en forme de revanche, face au Stade Toulousain. 34-29, le…
Matchs de barrage Top 14 : il y aura t-il des surprises ?
Alors que tout le monde s’attend à une finale Toulouse – Stade Français et à deuxième sacre consécutif de champions de France pour les ogres toulousains, y aura t-il des…
FFR : Florian Grill estime que le sport est un peu comme un dernier hussard face aux maux de la société
Didier Codorniou, une vie de rugby
Didier Codorniou est à Paris pour présenter sa candidature à la présidence de la fédération française de rugby. Dans le cadre du rugby club, il y a des chefs d’entreprises,…
La cabanne est tombée sur Codorniou
C’est une histoire de rugby. Mardi soir, dans l’ambiance feutrée du rugby club, boulevard Hausmann à Paris, Didier Codorniou, le petit Prince du rugby français est venu parler de sa…

ON RECOMMANDE

La France tout en maîtrise pour venir à bout de l’Australie (41/17)
Le XV de France s’est imposé ce Dimanche après-midi au Stade France face à l’Australie sur un large score de…
France-Ecosse / Retour aux affaires pour les cadres du XV de France
Le XV de France joue son second match de préparation ce soir à Saint Etienne (21h05) face à l’Ecosse. Après…
Une défaite aux premiers enseignements pour la liste de 33
Après un match plein de rebondissements, le XV de France a fini par s’incliner sur la pelouse du Murrayfield ce…
Ecosse/France – Les derniers billets pour la Coupe du Monde en jeu sur le terrain de Murrayfield
Après plusieurs semaines de préparation, le XV de France rentre dans le vif du sujet ce Samedi 5 août sur…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !