France – Argentine : des Bleus qui gagnent… ou qui perdent de peu

L’équipe de France s’apprête à disputer 3 Tests Internationaux, successivement contre l’Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande pour une conclusion qui promet d’être explosive.

Depuis la prise de fonction du staff Galthié-Ibañez fin 2019, les Bleus ont remporté 65% de leurs matchs. Une nette progression, puisqu’entre 2012 (à la sortie de la défaite en finale de Coupe du Monde, sorte d’apothéose de la génération Dusautoir) et 2019, ils ne gagnaient que 45% de leurs rencontres. Avec des années noires à moins d’un match gagné sur 4 (2013, 2017, 2018).

Au-delà d’un style de jeu qui commence à se dessiner, les victoires sont donc de retour.

Télécharger l’analyse statistique complète d’avant-match.

Des fins de match où tout se joue !

Les fins de match. C’est le point noir de cette équipe de France… et semble-t-il (en tout cas, d’après sa communication) l’un des gros axes de travail du staff Galthié. En effet, sur les 6 défaites subies, 5 se sont joués en toute fin de rencontre, par moins de 4 points d’écarts.
Avec des fins de match mieux maitrisées (on peut notamment à l’Ecosse, le premier test contre l’Australie), le bilan bleu serait meilleur encore. D’où, notamment, l’importance donnée à ces désormais fameux « finisseurs ».

L’effet Galthié, c’est aussi une attaque plus performante, avec 28 points marqués par rencontre. Soit une progression de 6 points (22 points en moyenne) par rapport à la période 2012-2019.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous pourriez aimer aussi

France – Nouvelle-Zélande : les 10 stats d’un match record

Authentique exploit pour les Bleus, ce samedi, qui battent la Nouvelle-Zélande pour la première ...

France – Nouvelle Zélande – Les stats d’un défi et d’une ambition

Une longue période de disette… La France n’a plus gagné contre les Blacks depuis ...