Teddy Iribaren propulsé patron pour la fin de saison

Teddy Iribaren a débuté la saison à fond, jusqu’à venir titiller la place de titulaire de Maxime Machenaud. S’il est finalement resté dans son rôle de doublure par la suite, la blessure de l’international le propulse de nouveau sur le devant de la scène, au moment le plus décisif. L’ancien tarbais aura un rôle important à jouer sur la finale de Champions Cup puis sur les phases finales de Top 14 : bon buteur (64 points marqués à 84% de réussite), il est aussi un excellent animateur, peut-être même plus rapide et dynamiteur que Machenaud.

Juan Imhoff, une fin de saison en boulet de canon

Si on parle beaucoup de Thomas et Vakatawa en ce moment, il ne faut pas oublier non plus Juan Imhoff. L’Argentin reste sur un mois d’avril exceptionnel : sur les 3 matchs disputés sur la période, il a marqué 3 essais, franchit la ligne d’avantage à 7 reprises et parcouru en moyenne 100 mètres par rencontre. Des performances de très haut niveau dans la lignée d’une saison globalement réussie : en Top 14, sur la phase régulière, il a marqué 11 essais, ce qui fait de lui le meilleur marqueur du Racing 92.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Afficher les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous devriez aussi aimer

Harlequins – Clermont : Assurer le quart au Michelin

Après avoir assuré sa présence en quart de finale de la Champions la semaine ...

Exeter – La Rochelle : dur dur de résister aux Chiefs

Déjà éliminés (ou presque) malgré une Coupe d’Europe plutôt encourageante, les hommes de Jono ...