ERCC : les Français ont les cartes en main

Racing Métro 92

En Champions Cup, le cas le plus simple à analyser est celui de Castres. Avec un seul point pris en 5 journées, le CO a l’un des plus mauvais bilans de la compétition (seule l’équipe de Trévise fait pire). Difficile d’imaginer une victoire tarnaise face à des Harlequins revanchards après leur défaite à domicile contre les Wasps.

Pour Clermont, l’équation est simple : il leur suffit de gagner à Marcel Michelin contre les Saracens. La tâche s’annonce cependant difficile : les Sarries ont signé une magnifique performance samedi dernier contre le Munster. L’ASM mène sur l’historique des confrontations entre les 2 équipes (3 victoires à 2), mais les victoires anglaises sont les plus récentes (on se rappelle encore de la rouste 46-6 en quart de finale la saison dernière). Les Clermontois ont cependant les moyens de l’emporter.

Toulouse a laissé passer samedi dernier, une sacrée opportunité, en perdant lourdement à domicile contre Bath. Pour le Stade, la qualification passe donc par une victoire bonifiée à Montpellier. Même s’il n’a plus rien à jouer, il est difficile d’imaginer le club héraultais lâcher complètement son match. La motivation d’une qualification possible devrait suffire aux Toulousains pour l’emporter. De là à décrocher un bonus offensif à l’extérieur, il y a un cap. S’ils ne décrochent une victoire sans bonus, ils devront compter sur une défaite, un nul ou une victoire sans bonus de Bath. Des scénarios plutôt probables.

Le Racing-Métro a le déplacement le plus compliqué de toutes les équipes françaises engagées. Les Racingmen doivent en effet se rendre à Northampton, équipe qui a marqué le plus de points dans cette compétition, à égalité avec eux-mêmes. Les Anglais ont signé 2 succès bonifiés à domicile (en 2 matchs) et sont même allés marquer 5 points à Trévise. Malgré tout, le club francilien est quasiment sûr de finir parmi les meilleurs 2èmes. Un bonus défensif leur assurerait une place en phase finale.

Le RCT est déjà qualifié. L’enjeu de ce déplacement au Scarlets est donc de viser un quart de finale à domicile. Une victoire leur assurerait de disputer le quart de finale à domicile.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Champions Cup : un Racing 92 en pleine confiance débarque à Michelin

La Champions Cup reprend ce week-end avec 3 équipes françaises en lice, dont un ...

Champions Cup – la finale en chiffres

2 2ème finale européenne perdue pour Clermont et aucun titre ! Si on y ...

ERCC – Toulon : l’impressionnante défense toulonnaise à l’extérieur

Toulon reçoit une des grosse pointures du Pro12 : l’Ulster, actuellement 3ème de son ...