ERCC – 4 clubs français jouent la qualif’, 2 jouent pour se rassurer

Toulon

Sur 6 clubs français engagés en Champions Cup, 4 sont en bonne position pour se qualifier (Clermont, Toulouse, Racing Métro et Toulon) et 2 sont tous simplement éliminés (Montpellier et Castres).
Le Stade Toulousain est clairement le club dans les meilleures conditions pour poursuivre en phases finales. Invaincus depuis le début de la compétition, les joueurs de Guy Novès ont l’occasion de se qualifier dès ce week-end, s’ils l’emportent face à Bath. Pour rappel, ils s’étaient imposés avec autorité chez le club anglais (19-21), pourtant très en forme en Premiership rugby. Même si le jeu « à la toulousaine » n’est pas encore là, les Hauts-Garonnais compensent avec l’une des meilleures défenses d’Europe : ils devraient gagner cette rencontre.

Autre club invaincu, le Racing n’est cependant pas premier de poule : avec 3 victoires et 1 nul (mais aucun bonus), il est devancé par Northampton, qui a perdu un match mais a décroché 3 bonus offensifs. Face à Trévise, les Racingmen doivent l’emporter avec bonus offensif : cela devrait leur permettre de prendre la tête de la poule (à condition que Northampton ne prenne pas 5 points aux Ospreys, ce qui est peu probable) et d’assurer, dans le pire des cas, une place parmi les meilleurs deuxièmes. Pour rappel, les Ospreys et Northampton se sont très facilement défaits du club italien, empochant chacun le bonus offensif.

Toulon est en excellente position également, avec 5 points d’avance sur les Scarlets et Leicester et avant de recevoir le dernier de poule, l’Ulster. La victoire est largement à la portée des Varois, mais s’ils avaient la bonne idée de prendre le bonus offensif cela leur assurerait à 99% de poursuivre l’aventure. En Champions Cup (et H Cup avant), le RCT est invaincu à domicile : il devrait le rester encore.

Clermont est dans la position la plus inconfortable, même s’il a son destin bien en main. En prenant 8 points lors de la double-confrontation face au Munster, l’ASM a envoyé un avertissement à tous les clubs d’Europe. Mais cela ne suffit pas : il faut confirmer cet exploit en gagnant à Sale, une performance qu’ont réalisée Saracens et Munster. Si les Clermontois sont favoris, la partie ne sera pas facile : lors de la saison 2008-09, ils avaient perdu leur double confrontation face au club anglais.

Enfin, Montpellier et Castres n’ont plus rien à jouer et ont 2 déplacements difficiles ce week-end : le MHR se rend à Glasgow et Castres à Leinster. La victoire est très peu probable pour ces 2 clubs qui n’ont toujours pas gagné cette saison en Champions Cup et qui sont en difficulté en Top 14 (le CO en particulier). L’enjeu est donc de se rassurer par jeu, en visant pourquoi pas le bonus défensif.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Le Munster, premier volet d’un triptyque décisif

Le Stade Français peut toujours se qualifier pour la phase finale de Champions Cup. ...

Champions Cup – la finale en chiffres

2 2ème finale européenne perdue pour Clermont et aucun titre ! Si on y ...

Toulon – Saracens : La querelle des anciens et des modernes !

Comme annoncé dans notre article précédent, la clé du match de ce Toulon-Saracens fut ...