ERC – poule 3 : Toulon repart à la conquête du titre

Sorti en quart de finale par le Racing 92 après 3 titres consécutifs, le RCT se doit de repartir de l’avant. Mais le club varois va devoir composer avec la présence dans sa poule de sacrés morceaux : les Saracens, Sale et Llanelli.

Les Sarries, sur une autre planète

Quasi-invincibles ces Saracens : champions d’Europe et champions d’Angleterre la même saison, invaincus sur la scène européenne et seulement 4 défaites en Premiership, un jeu tout en puissance et en domination ! Avec un effectif extrêmement riche (10 des 13 trois-quart de l’effectif sont internationaux) et pourtant encore jeune (les cadres Itoje, Vunipola, Farrell ont moins de 25 ans), la domination des Sarries pourraient durer quelques saisons encore.

Sale retrouve la Champions Cup

Grâce à une plutôt bonne saison en Premiership (6èmes au classement final), les Sharks retrouvent la compétition européenne phare. Sans avoir la puissance de Leicester ou des Saracens, Sale est une valeur du championnat anglais. La saison dernière, en Challenge Cup, l’équipe n’a pas démérité mais est tombé sur un MHR injouable en quart de finale. Elle pourrait poser quelques problèmes aux Toulonnais.

Llanelli, une saison à oublier

Le Pays de Galles cartonne et pourtant ses provinces galèrent en Coupe d’Europe : aucune équipe n’était qualifiée en Pro 12 ou en Champions Cup. La saison dernière, les Scarlets ont signé un zéro pointé dans leur poule européenne. Leur rendement dans la ligue celtique (seulement 5ème) n’est pas aussi mauvais mais n’est pas à la hauteur de la qualité de l’effectif (avec notamment Rob Evans, John Barclay, Scott Williams et Liam Williams).

Les chances de qualification de Toulon : 50%

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *