Equipe de France – Ecosse-France : pourvu que l’on ne pleure pas !

Equipe de France

L’équipe de France ne s’est pas inclinée contre l’Ecosse depuis 14 matchs. L’Ecosse a beau vouloir demander son indépendance, gérer elle même ses ressources naturelles et rester pour partie catholique, cela reste un petit pays qui dans le monde du rugby  moderne a toutes les peines à suivre les évolutions professionnelles de ce sport. Un petit réservoir de joueurs, seulement deux clubs disposant d’une  stature européenne, une jeunesse,  qui comme ailleurs,  est moins passionnée par les joutes rugbystiques qu’avant, l’Ecosse ne fait plus peur à personne depuis 15 ans. Mais voilà !  ce n’est pas une grande équipe de France qui se déplacera en Ecosse. On a beau avoir beaucoup  plus de licenciés, un Top 14 que le monde entier, parait-il, nous envie,  joué plein de finales de coupe du monde, on ne fait pas peur non plus depuis 2 ans.  Normalement sur le papier l’équipe de France doit gagner cet après midi. Mais  il semble qu’un manque de confiance, comme c’est souvent le cas quand on perd beaucoup,  se soit installé entre les joueurs et le staff. Philippe Saint André qui veut gagner le tournoi pour éviter une trop grande pression à 18 mois de la coupe du monde a changé la moitié de l’équipe de pleureuses, selon ses termes dans la presse, qui s’est largement inclinée à Cardiff. Est ce que cela sera suffisant ?  On peut l’espérer ! Mais il n’est pas sur que les nouveaux fassent oublier ceux qui ont failli aux Pays de Galles.

Le pronostic de branchezrugby : France 18- Ecosse 16

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Le joueur de cette tournée d’automne : Charles Ollivon

Charles Ollivon a été  pour nous le joueur phare de cette série de 3 ...

France-Afrique du Sud : mettre un terme à 7 défaites

C’est avec une composition d’équipe inchangée que la France va tenter de battre ce ...

Replay stats : France-Australie, on refait le match

Devant une tribune hilare, Penaud plonge dans l’en but et donne la victoire in ...