Equipe de France : Dupont-Ntamack, une charnière à installer durablement

Romain Ntamack : juste une confirmation de la saison de Top 14

Romain Ntamack, malgré son jeune âge, est attendu en équipe de France depuis un petit moment déjà. Samedi dernier, pour son premier match à l’ouverture avec les Bleus, il a parfaitement répondu à cette attente. Bon dans l’alternance, dans l’animation collective, il a surtout impressionné en défense avec 20 plaquages. Mais finalement, sa prestation est dans la droite ligne de ce qu’il réalise tous les week-ends en Top14. En 12 matchs, il a marqué à 4 reprises, franchit la ligne d’avantage à 13 reprises. En moyenne, il parcourt 42 mètres balle en main et assène 8 plaquages : du très solide déjà pour un joueur de 19 ans.

Antoine Dupont of France during the Guinness Six Nations match between France and Scotland at Stade de France on February 23, 2019 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Antoine Dupont : bien plus qu’un incroyable soliste 

Le retour de blessure d’Antoine Dupont est d’une efficacité rare : en 5 matchs disputés, il a déjà marqué 4 fois. Il est l’un des rares joueurs à franchir la ligne adverse plus de 2 fois par rencontre, sachant qu’il parcourt en moyenne 75 mètres. Un rendement exceptionnel pour un talent exceptionnel. Contre l’Ecosse, le demi-de-mêlée a aligné des statistiques au niveau de ce qu’il réalise en Top 14 : 74 mètres parcourus, 2 offloads, 1 franchissement et 2 défenseurs battus. Le soliste a en plus livré un beau récital au pied. A installer durablement !

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous devriez aussi aimer

France – Argentine : une opposition de style ?

Pendant longtemps, les confrontations France-Argentine pouvaient se résumer à une opposition entre 2 équipes ...