Enfin, Clermont ne perdra sa finale cette année !

Morgan Parra

Ouf ! Le sort qui s’acharne sur les Jaunards depuis tant de saisons et qui les empêche de gagner les finales auxquelles ils sont confrontés, que ce soit en Top 14 ou en Champions Cup, ne jouera pas un vilain tour cette année aux Clermontois. Et oui, c’est maintenant sûr, il n’y aura pas de finale européenne pour les coéquipiers d’Aurélien Rougerie.

Après les terribles déconvenues de 2013 et 2015 face à Toulon, après toutes les finales perdues lors les championnats français du Top 14 et des temps plus anciens (par exemple face à Narbonne en 1936 sur le score époustouflant de 3-6), l’ASM ne pourra pas perdre cette année ! Et tout ça pour un petit point de bonus défensif abandonné par Morgan Parra à la dernière minute, un choix stratégique funeste, une décision qui se joue de la mauvaise fortune et qui fait basculer soudain, en quelques secondes, de la première à la dernière place de la poule 2. Une poule poussive, dont l’homogénéité aura préservé un suspense mathématique jusqu’à la toute fin.

Certes, les Clermontois sont ainsi prémunis d’une nouvelle défaite en Champions Cup, mais on est en droit de se poser la question qui fâche, surtout lorsqu’on connaît la réputation des Auvergnats : n’y a-t-il pas quelqu’un dans le staff qui sache compter ? Qui puisse aider les joueurs dans la décision de buter ou pas ? Qui comprenne que si un sou est sou, un point est un point et que ce point c’est tout, tout ou rien, un point c’est tout !

Parra aurait tenté puis marqué cette pénalité qu’il a galvaudée, et hop, un point de plus, 17 points, premier de poule !

Hélas, point de comptes d’apothicaire ce dimanche, point de remède et ça fait mal, l’UBB l’emporte 28-37 après avoir encaissé un terrible 14-0 en début de match. Point de français qualifiés dans cette poule.

Et c’est ainsi qu’on est passé du magique au tragique, du sublime au ridicule !

  • Alain Ortega

    Troisème ligne aile - né le 29/10/1961 (56 ans) à Paris - 1,85 et 90 kgs - clubs : RCC (La Courneuve), CSBM (Le Blanc-Mesnil), Club de Libreville (Gabon) - Equipe universitaire de Paris VIII - vice-champion de France universitaire de Jeu à XIII en 1983.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

ERCC – Toulouse-Montpellier : Toulouse débute bien, Montpellier attend Glasgow

Dimanche, Toulouse est sorti vainqueur du duel franco-français contre Montpellier. Le match, parti sur ...

Bernard le Roux (Racing 92 - Northampton)

Un gros test face à l’attaque la plus tranchante de Champions Cup

L’an dernier, le Racing 92 a peut-être été le pire cauchemar de Northampton : ...

Un sacré Challenge pour Paris !

Les Parisiens, 8e du championnat, n’ont plus rien à jouer que le Challenge européen ...