Des Scarlets intraitables en défense

Steven Shingler (Scarlets)

En échec depuis plusieurs saisons en Heineken Cup, le Racing 92 a profité de la nouvelle formule mise en place l’an dernier pour passer un cap… et quel cap : le club francilien a tout simplement conclu la phase de poule invaincu. Même s’il s’était fait éliminé cruellement en quart de finale, cette campagne européenne 2014-2015 doit rester une base sur laquelle s’appuyer pour la nouvelle qui débute.

Tout comme Toulon, le Racing 92 n’a pas pu disputer son tout premier match de Champions Cup. Il débutera donc par un déplacement périlleux à Llanelli !
Périlleux parce que les Scarlets sont tout simplement 3èmes du Pro 12, en n’ayant perdu qu’un seul match en 7 journées : pour cela, la province galloise s’appuie sur une énorme défense, la meilleure de son championnat avec seulement 14 points encaissés par match. La défense est aussi le point sur lequel les Racingmen s’appuient pour réaliser un début de saison tout à fait honorable : ils n’ont en effet perdu que 2 fois en 8 matchs. Ce match pourrait donc être très fermé, avec notamment un gros combat devant.

La stat : les Scarlets n’encaissent que 14 points par match en Pro 12

Périlleux aussi et surtout parce la province est un gros fournisseur de joueurs pour le XV du Poireau, des joueurs de talent : parmi eux, l’arrière Liam Williams, le centre Scott Williams, le demi-de mêlée Gareth Davies. Les Scarlets comptent également dans leur rang l’ailier canadien DTH van der Merwe qui a véritablement explosé lors de la dernière Coupe du Monde.

Confrontations précédentes

Le Racing 92 et les Scarlets étaient dans la même poule en 2013-2014. Les confrontations avaient alors tourné à l’avantage des Gallois : match nul à Llanelli 26-26 puis victoire des Scarlets à Colombes 13-19.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Finale Champions Cup : l’axe Chat-Nakarawa-Nyanga a la clé du match

Camille Chat, maintenant c’est lui le boss Sa montée en responsabilité s’est faite progressivement ...

Une Champions Cup franco-anglaise !

0 – Il n’y aura aucun club de Pro 12 en quart de finale ...