5 clubs français toujours en course, Toulouse et Oyonnax out !

0
– L’adaptation est difficile pour Oyonnax, qui ne compte toujours pas de victoire en 3 rencontres disputées. La double confrontation avec Saracens a été particulièrement difficile à vivre, avec 2 défaites de plus de 30 points d’écart !

1
– Toujours fidèles à leur stratégie offensive, les joueurs de Bègles-Bordeaux ont décroché, au contraire de l’USO, leur première victoire en Champions Cup : 33-27 contre les Ospreys, bonus offensif à la clé.

3
– Très présent lors de la victoire de son club contre Exeter, le Clermontois Camille Lopez compte désormais 3 passes décisives dans la compétition et rejoint Rokocoko (Racing 92) et Simpson (Wasps) en tête des meilleurs passeurs.

4
– 4 victoires et 1 match nul pour seulement 2 défaites : les clubs français se réveillent enfin en Champions Cup, à l’image de l’UBB !

5
– Grâce à ce bon bilan, 5 des 7 clubs engagés sont toujours en course pour la qualification : le Racing 92, toujours invaincu, est le mieux placé, suivi de Clermont, du Stade Français (10 points en 3 matchs), de Toulon (8 points) et de l’UBB (6 points). Dans la poule 1, Toulouse et Oyonnax sont éliminés.

11
– Illustration des difficultés toulousaines, l’alignement haut-garonnais a perdu 11 touches depuis le début de la compétition, soit le plus gros total parmi tous les clubs engagés.

18
– Dans cette même poule 1, les Saracens continuent leur balade : ils comptent 18 points sur 20 possibles, tout comme le Leicester dans la poule 4 (celle du Stade Français).

56
– Dans une équipe des Wasps très à l’aise cette saison (542 plaquages au total), le troisième ligne australien Georges Smith fait parler sa science de la défense : il compte déjà 56 plaquages en 4 matchs, soit une énorme moyenne de 14 par rencontre !

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *