Les 4 joueurs de moins de 20 ans qui vont vous réconcilier avec le rugby français

Vous en avez marre du XV de France, de ses défaites, de ses déboires ? Suivez les moins de 20 ans, ça gagne (2 victoires en 2 matchs) ! Voici notre sélection des 5 joueurs à suivre. A suivre, l’équipe féminine, qui gagne aussi…

Arthur Coville, 20 ans, s’impose déjà avec le Stade Français

Capitaine de l’équipe de France des moins de 20 ans, Arthur Coville en est aussi l’un des membres les plus aguerris. Formé au RC Vannes, le Breton est pleinement rentré dans la rotation du Stade Français cette saison : 13 matchs disputés en Top 14, dont 8 comme titulaire. Pas mal quand on sait que le club parisien compte dans ses rangs Terry Bouhraoua et Charles McLeod. Pouponné par Julien Dupuy, il y a fort à parier qu’il sera l’un des demi-de-mêlée dominant du Top 14 dans les prochaines années.

Stade Toulousain : Romain N’Tamack sait profiter des opportunités qu’on lui donne

Membre surprise de la liste Élite en 2017, Romain N’tamack n’a pour le moment pas beaucoup joué avec le Stade Toukousain. Alors qu’il n’avait été présent que sur 2 feuilles de match en Top 14, il a profité de la Challenge Cup en janvier pour aligner 3 titularisation et même débuter son tout premier match de championnat. 4 prestations plutôt abouties qui devraient permettre au joueur d’à peine 18 ans de jouer davantage avec son club d’ici la fin de saison. D’autant qu’il aura emmagasiné de la confiance avec l’équipe de France des moins de 20 ans.

Agen : Clément Laporte, dans les pas de Brice Dulin

Arrière titulaire des moins de 20 ans, Clément Laporte est l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération. Avec un physique plutôt léger, l’Agenais est de le trempe des arrières relanceurs, à l’image de Brice Dulin passé aussi par… le SUA. Mais attention, car Laporte sait aussi de montrer très fiable. Le staff agenais a donc décidé de lui faire pleinement confiance, l’alignant déjà à 10 reprises en Top 14. Une « prise de risque » rare à un poste aussi stratégique quand un club joue le maintien.

Grenoble : Kilian Geraci la progression fulgurante

Kilian Geraci fait partie de ces rares avants capables de s’intégrer à une équipe professionnelle avant même ses 20 ans. Pour l’anecdote, le 2ème ligne a même déjà connu l’équipe de France A… à l’entraînement (il avait été appelé en renfort pour remplacer Iturria alors qu’il se trouvait déjà à Marcoussis). Avec Grenoble, après un début de saison en espoir, il a disputé 7 matchs comme remplaçant avant de débuter 5 des 7 matchs suivants. Une montée en puissance impressionnante qui l’a donc propulsé de jouer en espoirs à titulaire en 4 petits mois ! Co-capitaine des moins de 20 ans, il est un joueur clé chez les Bleuets.

Stade Toulousain : Daniel Brennan, le phénomène physique

Phénomène physique (1,93m pour 130kg), Daniel Brennan est aussi un phénomène rugbystique. Le fils de Trevor est un pilier mobile, percutant et féroce en défense (à l’image du papa). Sans expérience avec l’équipe 1 du Stade Toulousain, il n’en reste pas moins un homme de base des petits Bleus. On le sait, les piliers ont besoin de temps pour atteindre la maturité. Daniel Brennan pourrait bien bruler les étapes.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

France – Argentine : la confirmation ?

La semaine dernière, l’équipe de France a réalisé un très bel exploit en malmenant ...