Yannick Nyanga, une nouvelle aventure à 31 ans

Yannick Nyanga
Voici le 3ème portrait que nous publions en partenariat avec Gueules de Rugby. Après Morgan Parra, Steffon Armitage, nous avons choisi Yannick Nyanga désormais à Paris pour une nouvelle aventure à 31 ans. Et il ne fait pas la moue de désormais devoir vivre dans la capitale !

Pour son premier match avec le Racing 92 à Castres, et malgré une prestation collective décevante, Yannick Nyanga a réalisé une très grosse performance ! Comme beaucoup de ses coéquipiers en équipe de France, le 3ème ligne semble bénéficier à retardement de l’énorme préparation physique pour la Coupe du Monde. L’occasion pour nous de revenir sur sa carrière, marquée par une fidélité sans faille aux clubs par lesquels il est passé et par une frustrante période de disette sur le plan international.

Des qualités de puncheur hors norme

Yannick Nyanga a entamé sa carrière professionnelle à 19 ans dans le club de Béziers. De suite, ses qualités de puncheur et son « élasticité » vont le propulser parmi les meilleurs 3èmes lignes ailes de sa génération. C’est ainsi qu’à peine 2 ans plus tard, il devient capitaine de l’AS Béziers et connaît sa première sélection en équipe de France. Un an plus tard, nous sommes alors en 2005, il décide de donner une dimension supplémentaire à sa carrière en rejoignant le Stade Toulousain : en rejoignant le club le plus titré de France, le natif de Kinshasa va se construire un palmarès : 3 titres de champions de France et 1 titre de champion d’Europe. En 10 saisons sous les couleurs Rouge et Noir, il va disputer aux total 236 matchs !

Délaissé par Lièvremont, relancé par PSA

Sa carrière internationale est moins linéaire et s’est déroulée en 2 grosses phases entrecoupées d’une longue période de disette : entre 2004 et 2007, le 3ème ligne va être un des éléments importants du pack tricolore, apportant une habileté avec le ballon hors du commun et un pep’s extraordinaire. Mais suite à une Coupe du Monde 2007 décevante sur le plan collectif, et avec la prise de fonction de Lièvremont, Nyanga va connaitre 5 années sans la moindre sélection !

C’est sur cette période, en 2009 précisément, qu’il va se blesser gravement au genou, une blessure qui l’éloignera des terrains pendant 9 mois ! Si ce coup dur ne va pas l’aider à entrer dans les plans de Lièvremont pour la Coupe du Monde 2011, il ne le stoppera pas définitivement, bien au contraire : en 2012, l’expérience internationale du 3ème ligne va connaitre un véritable renouveau. Saint-André va le réintégrer dans le groupe France et le prendre pour la Coupe du Monde : en Angleterre, Nyanga aura finalement été plutôt utilisé comme un impact-player.
Au total et malgré cette coupure, il compte tout de même 46 sélections !

Une amitié de toujours avec Szarzewski, qu’il rejoint enfin au Racing

A un peu plus de 30 ans, le 3ème ligne a décidé de vivre une nouvelle aventure, en rejoignant cette saison le Racing 92 et son ami de toujours Dimitri Szarzewski. Après s’être affrontés dans les catégories de jeunes, les 2 hommes se sont liés d’amitié au pôle espoirs du lycée Jean-Moulin de Béziers.  Alors colocataires, ils vont progresser ensemble : les sélections régionales, nationales de jeunes, l’intégration dans le groupe pro de l’ASBH et enfin l’équipe de France A. A la relégation de leur club, les « deux frères » vont rejoindre des clubs différents mais leur amitié va perdurer et ils se retrouveront régulièrement en sélection nationale. Cette saison, Nyanga retrouve donc son « frère » et ce duo sera un atout indéniable pour le pack du Racing 92.

Il est clair que le club ne fait pas une mauvaise affaire en accueillant le 3ème ligne, la preuve en quelques statistiques. Des statistiques qui illustrent d’ailleurs parfaitement sa polyvalence : défenseur, sauteur et attaquant !

Ses statistiques sur la saison dernière (Stade Toulousain)
24 matchs joués (dont 14 comme titulaire).
215 plaquages (9 par match)
48 prises de balle en touche (2)
108 courses (4)
221 ballons touchés(9)
27 offloads (1)

Ses statistiques sur son premier match avec le Racing 92
28 plaquages
18 ballons
2 offload
1 franchissement

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *