Vox Players
Vox Players

Steffon Armitage, maître des rucks

Steffon-Armitage
Pour le deuxième portrait de notre série en partenariat avec Gueules du rugby, nous nous sommes penchés sur le discret Steffon Armitage. Enfin, discret en dehors des terrains, car sur le rectangle vert, il l’est beaucoup moins !

Steffon Armitage n’est pas le nom le plus flashy de notre Top 14. Pourtant, il en est certainement l’un des meilleurs troisièmes-lignes centres. Né en 1985 en Trinidad-et-Tobago et passé par Nice durant son enfance, le frère cadet de Delon a pourtant la nationalité anglaise. C’est ainsi qu’il a fait ses premières classes en tant que professionnel aux Saracens entre 2004 et 2006, avant de passer aux London Irish en 2006.

Un 3ème ligne d’à peine 1m75

Moins athlétique que la plupart des autres troisièmes lignes, et même un peu rondouillard (ce qui lui vaut parfois d’être confondu avec Bastareaud !), Steffon a fait de son physique atypique un véritable atout : sa petite taille (1m75) lui permet d’avoir un centre de gravité extrêmement bas et donc d’être extrêmement redoutable dans les rucks et en départ de mêlée ! Ces qualités vont petit à petit le faire monter dans la hiérarchie des troisièmes lignes anglais jusqu’à atteindre le XV de la Rose pour lequel il sera appelé à 5 reprises.

En débarquant avec son frère à Toulon en 2011, le numéro 8 anglais va se révéler au public français mais sera également reconnu sur la scène européenne. C’est ainsi qu’il va remporter à 3 reprises le titre de champion d’Europe avec Toulon, de 2013 à 2015, et le bouclier de Brennus en 2014 : le tout en étant un titulaire à part entière d’une équipe ultra-concurrentielle et en étant même élu meilleur joueur étranger du top 14 en 2012 et meilleur joueur européen en 2013 !

Une non-sélection qui fait polémique

Le seul hic, sans cette carrière exemplaire, est qu’en quittant le championnat anglais, Steffon Armitage a tiré un trait sur la sélection anglaise. Sa non-sélection pour la Coupe du Monde, au même titre celle notamment d’Abendanon (élu meilleur joueur européen l’année suivante), ont créé la polémique en Angleterre, à juste titre : il est en effet difficilement compréhensible qu’un sélectionneur puisse se passer d’un joueur aussi performant ! Et l’expérience de la compétition a donné raison aux septiques : le XV de la Rose a cruellement manqué d’un joueur capable de gagner la bataille des rucks à lui tout seul, un joueur de la trempe d’Armitage. Ainsi, pendant que la planète s’extasiait sur les performances défensives de Pocock, un autre numéro 8, d’un niveau tout à fait comparable, faisait le bonheur du RCT.

Depuis le début de saison, Steffon Armitage a joué les 8 journées en tant que titulaire. Il a déjà marqué 4 essais, parcouru plus de 450m, confirmant son talent offensif, mais a aussi réalisé 74 plaquages (à 89% de réussite) !

La stat : Déjà 4 essais marqués en seulement 8 journées ! 

Agé de 30 ans, le numéro 8 anglais a encore de belles années devant lui. Si une nouvelle sélection anglaise est peu probable, il devrait encore dominer les rucks sur les pelouses françaises et européennes !

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

La cabanne est tombée sur Codorniou
C’est une histoire de rugby. Mardi soir, dans l’ambiance feutrée du rugby club, boulevard Hausmann à Paris, Didier Codorniou, le…
[Joue la comme Cabannes] la discipline mérite son entraîneur
49 fois international, champion de France avec le Racing Club de France, joueur professionnel en Angleterre et en Afrique du…
Olivier Hiquet nous raconte sa vie de data analyst dans le rugby espagnol
Olivier Hiquet a grandi sur la côte landaise, du côté de Soutons où le rugby est une affaire de famille….
Xavier Brissard – Educateur : « Peut-être que si on formait un peu moins au poste et davantage au rugby, ce serait plus intéressant ! »
Ancien joueur de rugby amateur, Xavier Brissard a choisi d’écrire un livre pour transmettre et partager son expérience du terrain….
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !