Stats – XV France 2020 vs 2015-2019 : des progrès dans beaucoup de secteurs

L’arrivée du nouveau staff construit autour de Fabien Galthié et Raphaël Ibañez a clairement donné un nouvel élan au XV de France. Malgré des choix forts et risqués (gros bouleversement d’effectif, identification de nouveaux leaders, pari de la jeunesse), les 4 premiers matchs de l’ère Galthié ont été très prometteurs.

Ce moment de pause dans une saison rugbytisque généralement surchargée est l’occasion de prendre un peu de recul sur le XV de France version 2020 et de pointer les progrès accomplis et ceux qui sont encore à aller chercher.

Une dynamique qui se dessine

Avec 3 victoires en 4 matchs, les Bleus ont tourné sur le Tournoi 2020 à 75% de victoires. Un ratio exceptionnel par rapport aux années précédentes, même s’il est à relativiser du fait du petit nombre de matchs. Entre 2015 et 2019, ils ne tournaient qu’à 42% de victoires (soit 24 succès pour 32 défaites). Si on ne peut pas encore parler de retour au premier plan, une dynamique se dessine.

Une attaque plus efficace

Sur ces 4 matchs, Charles Ollivon et ses coéquipiers ont marqué en moyenne 3,2 essais par rencontre, contre seulement 2,1 entre 2015-2019. Et globalement, le nombre de points marqués a également fortement progressé, passant de 21 à 26. Sans être encore totalement au point offensivement, le XV de France a su se montrer plus efficace que sous la période Brunel.

Une défense qui ne progresse pas vraiment

Seul petit bémol, l’équipe coachée par Fabien Galthié a eu tendance à connaitre quelques périodes de creux sur ses matchs, encaissant beaucoup de points en peu de minutes. Au final, la moyenne de points encaissés est équivalente à celle des années passées : 22 points par rencontre.

Vers plus de réussite à l’extérieur

L’exploit réalisé au Pays de Galles fera date. Ce succès chez un cador vient contre-balancer un bilan récent assez catastrophique depuis 2015 : 4 petites victoires à l’extérieur en 23 matchs (17%), avec seulement 17 points marqués en moyenne pour 26 encaissés. Un succès qui doit en amener d’autres.

Moins peur des gros 

De 2015 à 2019, la France a énormément souffert face aux meilleures nations mondiales : elle n’a enregistré que 4 petites victoires en 31 matchs, dont un zéro pointé contre les nations du Sud (Nouvelle-Zélande, Afrique du Sud, Australie). Là encore, belle progression des Bleus puisqu’ils ont déjà glané 2 succès face au Top 6 Mondial (Angleterre lors de la 1ère journée puis Pays de Galles).

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous devriez aussi aimer

Ecosse – France : les principales stats des équipes

Sans encore exploiter pleinement son potentiel, l’équipe de France est pourtant la meilleure attaque ...