Rugby d’avant : 1977, le Grand Chelem

Les Gallois viennent de gagner le Grand Chelem 2012, au Millenium Stadium, devant une petite équipe de France.

Et ça renvoie à ce rugby d’avant ! Avec une grande équipe de France et une majestueuse équipe du chardon.

Souvenez-vous.

Les Gallois des années 70 avec des noms inoubliables comme JPR Williams, Gareth Edwards ou Barry John ! Une équipe galloise victorieuse du Grand Chelem76 qui est venue défier d’autres noms tout aussi glorieux et d’autres hommes tout emplis, également, de bravoure. Des noms comme Paco, Imbernon, Paparemborde, Rives, Skrela. Ah, la vibration du Parc des Princes de cette année-là, 1977, avec des chants entonnés et des mains tendues, le poireau et le gobelet dressés comme autant d’oripeaux potagers.

Pas de rucks, peu de cartons, pas de plastrons… du costaud, du viril et des courses magiques avec des joueurs qui ressemblent à des hommes, des piliers qui sont lourds et des ailiers qui galopent, des Romeu, des Harize et la victoire de l’équipe de France, le Grand Chelem en apothéose et des gosses qui pleurent dans les travées du Parc.

Souvenez-vous, c’était le rugby d’avant, années 70, avec tous ces noms de légende, gravés dans la mythologie du sport.

  • Alain Ortega

    Troisème ligne aile - né le 29/10/1961 (56 ans) à Paris - 1,85 et 90 kgs - clubs : RCC (La Courneuve), CSBM (Le Blanc-Mesnil), Club de Libreville (Gabon) - Equipe universitaire de Paris VIII - vice-champion de France universitaire de Jeu à XIII en 1983.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Noisy le grand - rugby

RCNoisy-le-Grand, quand le rugby se mobilise pour les enfants malades !

Le RCNoisy-le-Grand Marne la Vallée, qui évolue en promotion d’honneur, est un de ces ...

Phillips, un demi très entier !

Si Bayonne, juste avant sa victoire salvatrice sur Montpellier, semblait prendre l’eau de toutes ...

Top 14 – Montpellier : du neuf à l’ouverture !

Comme nous l’avions pressenti et écrit (cf. « L’ouverture à Montpellier »), ce match inaugural de ...