Vox Players
Vox Players

Laurent Seigne : « ce qui m’anime c’est la passion et le plaisir de partager des aventures humaines »

Flower Camping avec le dirigeant Laurent Seigne © Photo David Bécus
Ancien international du XV  de France au poste de n°3, Laurent Seigne préside depuis 2013 la filiale du groupe SAUR, Flower Campings, n°1 français des réseaux de campings franchisés. Autoportrait d’un homme de passion et d’action.
Flower Camping avec le dirigeant Laurent Seigne © Photo David Bécus

Mon école du rugby
Je suis né le 12 août 1960 à Tulle sous le signe du Lion… En Corrèze comme dans beaucoup d’autres départements du Sud Ouest, l’apprentissage de la vie de garçon passe forcément par le rugby. J’ai intégré le club de Brive à l’âge de 12 ans, comme les copains. Aujourd’hui, je suis toujours très proche de ces amis d’enfance avec lesquels je me régalais à l’école de rugby.

Pilier droit sinon rien !
J’étais talonneur au départ et un jour j’ai dû remplacer le pilier gauche de notre équipe. Quelque mois plus tard, j’ai bifurqué sur le côté droit, sous le dossard n°3 que je n’ai plus jamais quitté. Avec le recul, je pense que je n’étais fait que pour ce poste, très technique. Le pilier droit, c’est la clé de voûte de la cheminée, un point d’ancrage et un conducteur de force sur lequel repose en grande partie la stabilité de la mêlée. Même s’il est vrai qu’aujourd’hui, le profil du poste a pas mal évolué : on demande aux joueurs d’être plus mobiles et plus polyvalents.

Je suis un voyageur
ASPO Brive, Stade clermontois, US Cognac, SU Agen, RC Narbonne, SAM (devenu l’AS Mérignac): je suis un des premiers joueurs à avoir beaucoup changé de club, je suis un voyageur…  Avec Agen, j’ai eu l’immense privilège de toucher le bouclier de Brennus en 1988, lors de notre victoire en Championnat de France. Un an plus tard, j’ai disputé mon premier match test en équipe nationale (contre l’Australie).  J’ai été 15 fois sélectionné en équipe de France, au sein de laquelle j’ai disputé  trois fois le Tournois des Cinq Nations et fêté notre victoire en 1993. Puis en 1995, j’ai raccroché les crampons pour devenir entraîneur.

Le bonheur est dans l’action
Pour moi, c’était une évolution naturelle. Je suis un homme d’action et je souhaitais m’impliquer dans le recrutement, construire une équipe, dépister les talents : il y a des joueurs qui sont faits pour les grands rendez-vous et les autres… J’ai débuté comme entraîneur au CA Brive (vainqueur de la Coupe d’Europe 1997), avant de rejoindre Philippe Saint-André à Gloucester en 2001. J’ai passé deux ans en Angleterre et, outre le fait que cela m’a permis de perfectionner mon anglais, cette expérience a été très enrichissante au plan professionnel. De retour en France, j’ai poursuivi ma carrière d’entraîneur à Bourgoin-Jallieu, à Castres, puis de nouveau à Brive. Mais j’ai toujours considéré le métier d’entraîneur comme éphémère. J’ai définitivement tourné la page en 2015 pour me consacrer à 100 % à ma carrière dans « la vraie vie ».

Ma petite entreprise…
En fait, j’ai toujours exercé une activité professionnelle en marge du rugby. J’ai notamment travaillé à Cognac pour la maison Hennessy. J’ai également travaillé dans l’immobilier d’entreprise. En 2011, j’ai rejoint la société Flower Campings (fondée en 2005 par André Trigano et filiale du groupe SAUR depuis 2009), dont je suis devenu Président en 2013.

Dans l’univers du rugby, le respect des fameux fondamentaux est essentiel. C’est aussi le cas dans le monde du camping.  Ainsi chez Flower, nous revendiquons un camping à taille humaine, valorisant la convivialité, la qualité, le confort, ou encore l’ouverture affirmée sur les régions. Et preuve que ces valeurs font sens, Flower est  devenu en quelques années le 1er réseau de campings franchisés de France (avec plus de 130 sites) et pèse aujourd’hui 3,5 % du marché de l’hôtellerie de plein air. D’ici 2022, notre souhait est d’atteindre le seuil des 10 %. C’est un défi ambitieux que nous relèverons en équipe ! Hier dans le rugby comme aujourd’hui à la tête de cette entreprise, ce qui m’anime c’est la passion et le plaisir de partager des aventures humaines.

Crédits photos : David Becus

Share with

Récents

Oscar Jegou est partout !
Mayol est tombé. La Rochelle a décroché son ticket pour les 1/2 finales du TOP 14, pour des retrouvailles , en forme de revanche, face au Stade Toulousain. 34-29, le…
Matchs de barrage Top 14 : il y aura t-il des surprises ?
Alors que tout le monde s’attend à une finale Toulouse – Stade Français et à deuxième sacre consécutif de champions de France pour les ogres toulousains, y aura t-il des…
FFR : Florian Grill estime que le sport est un peu comme un dernier hussard face aux maux de la société
Didier Codorniou, une vie de rugby
Didier Codorniou est à Paris pour présenter sa candidature à la présidence de la fédération française de rugby. Dans le cadre du rugby club, il y a des chefs d’entreprises,…
La cabanne est tombée sur Codorniou
C’est une histoire de rugby. Mardi soir, dans l’ambiance feutrée du rugby club, boulevard Hausmann à Paris, Didier Codorniou, le petit Prince du rugby français est venu parler de sa…

ON RECOMMANDE

La cabanne est tombée sur Codorniou
C’est une histoire de rugby. Mardi soir, dans l’ambiance feutrée du rugby club, boulevard Hausmann à Paris, Didier Codorniou, le…
[Joue la comme Cabannes] la discipline mérite son entraîneur
49 fois international, champion de France avec le Racing Club de France, joueur professionnel en Angleterre et en Afrique du…
Olivier Hiquet nous raconte sa vie de data analyst dans le rugby espagnol
Olivier Hiquet a grandi sur la côte landaise, du côté de Soutons où le rugby est une affaire de famille….
Xavier Brissard – Educateur : « Peut-être que si on formait un peu moins au poste et davantage au rugby, ce serait plus intéressant ! »
Ancien joueur de rugby amateur, Xavier Brissard a choisi d’écrire un livre pour transmettre et partager son expérience du terrain….
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !