Beaucoup d’équipes abordent cette Challenge Cup comme une obligation, avec ses matchs qui viennent alourdir un calendrier déjà ultra-chargé. Grenoble fait clairement exception et cela s’est ressenti dans les résultats : rien que pour cela, le club mérite de passer en demi.

Le FCG a clôturé sa phase de poule avec un excellent bilan de 5 victoires pour une seule défaite. Toujours grâce à une vraie philosophie de jeu, l’équipe alpine a beaucoup marqué (31 points par match) mais en encaissant beaucoup aussi. Comme en championnat finalement où ce manque de rigueur défensive lui a coûté beaucoup de matchs (assez récemment, à domicile contre Clermont ou à Toulon par exemple).

La stat : Grenoble a encaissé en moyenne 26 points par match de Challenge Cup !


Ce sont peut-être bien ces « absences » qui pourraient lui poser problème face à une équipe du Connacht qui réalise une excellente saison en Pro 12 : la province irlandaise est actuellement 2ème de son championnat, à égalité de points avec le leader. Elle s’est en particulier montrée particulièrement à l’aise à l’extérieur, avec des victoires chez les Ospreys, les Zèbres, au Munster, à Newport et à Edinbourg ! En Challenge Cup, les Irlandais ont performé à domicile (100% de victoires) en affichant également la meilleure attaque de leur poule (24 points par match).

Si le FCG ne connait pas un match sans, comme il a pu en connaitre cette saison, il a tout à fait les moyens d’écarter la province irlandaise et poursuivre l’aventure européenne.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Montpellier, Saracens, rois d’Europe

1 – Premier titre européen de l’histoire des Saracens et de Montpellier : en ...

Montpellier et Racing iront à Lyon !

1 Après leur victoire respective contre Newport et Leicester, Montpellier et le Racing 92 ...