Des amis heureux

Pour l’ouverture de BranchezRugby et de la rubrique en direct des stades la rédaction a choisi de faire un saut en arrière. A droite il a été le bourreau de l’équipe de France dans de nombreuses occasions. A gauche ils ont toujours considéré que le rugby méritait d’être pleinement vécu sur et en dehors du terrain. C’était tard dans la nuit à Marseille juste après la victoire de l’Angleterre à Marseille contre l’Australie et celle de l’équipe de France à Cardiff contre les All Blacks. Deux ans après on a l’occasion de revenir à Marseille pour voir de prés l’équipe de France et la Nouvelle Zélande. Après le match contre les Sud Africains cela sera encore un gros match. Celui de 2007 c’était magique : Dussautoir dans l’en but et des coupes de champagnes partout. Après quand les anglais sont venus fêter leur victoire on a bien compris que le rugby ne changeait pas temps que cela dans les grosses occasions. Un groupe heureux cela reste un groupe heureux. Pas de chichis que des sourires et le sentiment du devoir accompli en attendant de retourner au combat. C’est vrai à chaque fois. La jouissance de l’instant pour tous et le temps qui devient à la fois très court et très long à la fois. Rendez-vous à nouveau à Marseille pour voir l’équipe de France et la Nouvelle Zélande.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Skillschallenge IPSA

#skillschallenge : travaillez la précision de vos passes !

Branchezrugby et l’IPSA continuent leur série de #skillschallenge. Sur ce deuxième challenge, les joueurs ...

L’adieu aux armes !

Il ne reste qu’une journée de championnat « régulier »… et puis, pour un certain nombre ...