Chat, Babillot, Fickou : pourquoi ils méritent leurs chances

Camille Chat, pour dynamiser le début de match

Avec l’équipe de France, Guilhem Guirado répond toujours présent. Mais le capitaine donne l’impression de crouler sous les défaites et assument ses responsabilités devant les médias depuis trop longtemps. Cette équipe a besoin de nouveauté, d’une prise de risque. Faire débuter Camille Chat en serait un (sa fiabilité sur les lancers pose toujours question). Pourtant, son activité débordante, son explosivité seraient intéressantes en début de match. En Top 14, le talonneur tourne quand même à 8 plaquages par match, 11 mètres parcourus et a déjà marqué 2 essais.
aujourd’hui,

Mathieu Babillot, pour apporter son leadership

Mathieu Babillot vient d’être élu meilleur joueur du Top 14. Si à son poste, l’équipe de France ne manque pas de prétendants, ils sont plus rares à avoir le leadership du Castrais. L’équipe de France a besoin de joueurs qui gagnent, sur une dynamique positive et capables de tirer l’équipe vers le haut. C’est le cas du flanker tarnais. Et son niveau de performance en Top 14 parle pour lui : 10 plaquages par match, en moyenne, 11 mètres parcourus et 3 franchissements.

France’s Mathieu Babillot in action during the Steinlager Series international rugby match between the New Zealand All Blacks and France at Forsyth Barr Stadium in Wellington, New Zealand on Saturday, 23 June 2018. Photo: Dave Lintott / Icon Sport
Gael Fickou, pour plus de créativité dans les lignes arrières

Pourquoi positionner Gaël Fickou à l’aile alors qu’il est le meilleur centre français en ce moment ? Le néo-parisien marche sur l’eau depuis son arrivée dans la capitale : 6 essais, 8 franchissements, 41 mètres parcourus et 9 plaquages en moyenne par match. Alors que Doumayrou n’arrive pas à convaincre, c’est le moment de relancer Fickou ! D’autant que les 10 minutes qu’il a passé sur le terrain face aux Boks ont été très intéressantes. Il doit prouver qu’il a le niveau pour être un des meilleurs centres au Monde.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi