XV de France : la solution est venue de l’arrière !

Lors de convaincante victoire des Bleus en Italie, c’est bien les arrières français qui ont brillé. Même si la première banderille a été portée par Dylan Cretin, l’une des surprises de l’équipe alignée par Fabien Galthié. Mais ensuite, les arrières français se sont exprimés tour à tour permettant à Fickou, Vincent, Dulin, Dupont et Teddy Thomas(x2) de passer la ligne d’en but.

Arthur Vincent, une grosse activité récompensée par un essai

Le centre montpellierain a parcouru 126m ballon en main ce qui fait de lui le meilleur français dans cet exercice. En 10 ballons portés, 5 plaquages cassés et 2 franchissements, Arthur Vincent a confirmé tout le bien que l’on pensait de lui malgré une période compliquée avec Montpellier. En l’absence de Virimi Vakatawa, le double champion du monde -20 ans fait mieux que dépanner, malgré son jeune âge (21 ans).

On peut également louer son activité défensive avec 15 plaquages effectués en 80 minutes jouées. Un match de haut niveau pour le centre français.

Teddy Thomas critiqué, mais au rendez-vous !

Critiqué pour sa défense parfois trop aproximative, Teddy Thomas a rappelé face à l’Italie les qualités offensives dont il était doté. L’ailier français, préféré à Damian Penaud, a inscrit un doublé en seconde période en cassant pas moins de 7 plaquages ! Seul Stuart Hogg a fait mieux sur cette première journée (8 plaquages cassés face aux Anglais). Teddy Thomas a parcouru 96m avec le ballon grâce à deux franchissements qui l’emmèneront derrière la ligne adverse.

Antoine Dupont, un match XXL qui lui permet de rentrer dans l’Histoire.

Encore une fois, Antoine Dupont a éclaboussé la rencontre de son talent et d’un talent qui paraissait parfois bien supérieur à celui des autres acteurs de cette rencontre. Le demi-de-mêlée tricolore a pesé sur la rencontre en inscrivant un essai et en délivrant 4 passes décisives ! Une performance historique puisque seul Frédéric Michalak (vs Italie en 2006) et Austin Healey (avec l’Angleterre vs Italie en 200) l’avaient réalisée jusqu’alors.

Le Toulousain a encore une fois fait preuve d’une efficacité offensive impeccable en parcourant 62m ballon en main et en cassant la défense à 2 reprises. Sorti à la 59ème minute, le numéro 9 des Bleus a tué le match avant de laisser vingt minute à son coéquipier pour sceller la rencontre.

Tags:

  • Jean est étudiant en Master 2 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL. Il est passionné de rugby et de corrida. Au cours de ses études, il a notamment développé un site d'information dans ce domaine, Mundillo Taurino. Il s'intéresse particulièrement à tous les aspects de développement de la dimension performance des sports.