Vannes – Biarritz : Biarritz, pour oublier la gueule de bois

Au bout de 2 ans d’invincibilité, Aguiléra a cédé

Difficile d’expliquer ce qu’il se passe à Biarritz. Après avoir signé un exploit retentissant en gagnant à Oyonnax (première victoire à l’extérieur de la saison, au passage), le BO a complètement devisé à s’inclinant à domicile contre Béziers. Un résultat quasi-inexplicable quand on sait que le club n’avait plus connu la défaite à Aguiléra depuis 2 ans et 32 rencontres. Mais finalement, cela illustre plutôt bien l’incapacité qu’ont les basques à enchainer les bons résultats.

Benjamin Prier of Massy during the Pro D2 match between Massy and Vannes on September 28, 2018 in Massy, France. (Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport)
Vannes doit viser plus haut

Après un mois de novembre compliqué (3 défaites consécutives, dont une à la maison), Vannes s’est totalement relancé en gagnant à Aurillac, 23-17. Mais finalement, le club breton tournait autour depuis un petit moment. A Mont-de-Marsan, il s’était incliné de 3 petits points. A domicile, la défaite avait échappé aux Vannetais pour un point. Puis à Bayonne, ils avaient livré un très gros match mais s’étaient à nouveau incliné de très peu (2 points). Clairement, le RC Vannes a le niveau pour jouer la première partie de tableau.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous devriez aussi aimer

Pro D2 : De la pression à tous les étages

Carcassonne – Aurillac : A l’assaut de la citadelle Duel a priori déséquilibré entre ...

Pro D2 : Un week-end à forts enjeux

Perpignan – Grenoble : Le leader au révélateur catalan Match au sommet ce weekend ...

Pro D2 : zoom sur les 2 chocs de la 11ème journée

Oyonnax – Perpignan : la meilleure défense de Pro D2 face à la meilleure ...