Six Nations – le Tournoi en chiffres

Equipe de France

0
Comme le nombre de victoires de l’Ecosse dans le Tournoi. Le XV du Chardon finit donc avec la cuillère de bois, malgré 3 matchs à domicile. Accrocheuse et plutôt séduisante sur les premiers matchs (3 défaites par moins de 7 points d’écart), l’équipe entrainée par Vern Cotter a craqué ensuite face à l’Angleterre et surtout l’Irlande ce week-end.

2
Comme le 2ème Tournoi remporté consécutivement par l’Irlande. Plutôt aidés par un calendrier favorable (3 déplacements dont 2 chez les Nations « faibles »), les Irlandais confirment leur excellente année 2014 et ont bien négocié le départ d’O’Driscoll.

Comme le nombre de victoires du XV de France dans la compétition. Une nouvelle fois, l’équipe déçoit, finit loin du trio de tête et inquiète par son jeu, ou plutôt son manque de jeu.

8
Comme la différence entre le point-average de l’Irlande et celui de l’Angleterre. La victoire finale ne s’est pas jouée à grand-chose entre les 3 pays dominants du moment, les 2 premiers cités ainsi que le Pays Galles : ils ont tous fini à 4 victoires et leurs point-average étaient très proches (+63 pour l’Irlande, +57 pour l’Angleterre, + 53 pour le Pays de Galles).

56
Comme le nombre de points encaissés par l’Irlande. Avec une moyenne de 11 points encaissés par match, O’Brien et ses coéquipiers ont la meilleure défense du Six Nations et de très loin (le Pays Galles a la 2ème meilleure avec une moyenne de 19 points).

157
Comme le nombre de points inscrits par l’Angleterre sur l’ensemble de la compétition. Malgré l’absence de plusieurs joueurs clés, le XV de la Rose a montré qu’il avait de la réserve et que son jeu d’attaque est le plus séduisant de l’hémisphère Nord. Avec 31 points marqués par match, les Anglais, à l’image de Joseph (meilleur marqueur de la compétition avec 4 essais), sont sur une moyenne de Four Nations.

221
Comme le total de points inscrits sur la dernière journée, soit une moyenne de 74 points par match et 37 par équipe ! Digne de Four Nations ! En plantant 61 points en Italie, le Pays de Galles a obligé l’Irlande et l’Angleterre a fortement améliorer leur point-average. Cela a produit 2 matchs extrêmement ouvert et avec une densité record (42 minutes de temps de jeu effectif sur le match Angleterre-France, selon PSA !).

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi