Six Nations : Les forces en présence (2ème partie)

6 Nations

Irlande
Premier Tournoi de l’ère post Brian O’Driscoll pour les Irlandais ! Vainqueur l’an dernier, le XV du Trèfle a l’un des calendriers les plus favorables puisqu’il recevra l’Angleterre et la France. Son déplacement au Pays de Galles sera sans nul doute l’une des clés pour une victoire finale. Depuis 4 ans, les Irlandais ont gagné un peu plus de la moitié de leurs matchs (52% exactement). Mais leur bilan face aux 5 autres nations du Tournoi est défavorable, avec seulement 47% de victoires.
A la différence de la France et l’Angleterre, l’Irlande a réalisé d’excellentes tournées 2014 : vainqueurs des 2 rencontres jouées en Argentine en juin dernier, les hommes de Joe Schmidt ont ensuite signé une tournée d’automne parfaite (victoires contre l’Afrique du Sud, l’Australie et la Georgie). Leur bilan sur l’année 2014 est donc de 9 victoires en 10 rencontres !
Calendrier favorable, année 2014 exceptionnelle, les Irlandais sont favoris pour la victoire finale, au même titre que les Anglais.

Pays de Galles
Le Pays de Galles n’est plus la même équipe que celle qui a remporté les Tournois 2012 et 2013. L’an dernier, les Gallois n’ont fini que 3èmes du 6 Nations, après avoir perdu en Angleterre et en Irlande. Surtout, sur l’ensemble de l’année 2014, ils n’ont gagné que 5 matchs sur 11, avec notamment une mauvaise tournée en Afrique du Sud (2 défaites) et une très lourde défaite à domicile contre la Nouvelle-Zélande en automne (34-16). A côté de cela, les provinces galloises, principales pourvoyeuses d’internationaux, ont énormément souffert en Champions Cup (aucune n’a passé la phase de poule).
Le XV du Poireau a la chance de recevoir l’Angleterre et l’Irlande, les 2 favoris. S’ils se déplacent 3 fois, les rencontres disputés en Italie et en Ecosse sont abordables : seul le match disputé au Stade de France s’annonce vraiment compliqué.
Le Pays de Galles, comme l’Irlande, a un bon calendrier. Mais il reste sur une saison 2014 décevante. Son premier match face à l’Angleterre sera déterminant pour le reste de la compétition.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Parisse, Ghiraldini : les papas de la Squadra Azzura

Sergio Parisse surnage toujours avec l’Italie Sergio Parisse n’a pas beaucoup joué en Top ...

6 Nations

6 Nations – Irlande Galles : on va connaître le niveau de l’Irlande

C’est l’affiche du week end. Les outsiders de 2014 contre les vainqueurs de 2013. ...

Dylan Hartley

Les joueurs qui vont marquer le Tournoi – part.1

Dylan Hartley Pas même retenu par Lancaster, Dylan Hartley est un joueur au fort ...