Six Nations – l’Angleterre et l’Irlande sont lancés !

6 Nations

2 journées seulement suffisent à valider les tendances attendues sur ce Tournoi 2015.

L’Angleterre et l’Irlande risquent de se disputer la victoire finale
Vainqueurs de leurs 2 premiers matchs, Irlandais et Anglais vont s’affronter dans 15 jours à Dublin : un match qui devrait désigner le vainqueur du Tournoi. Après avoir battu le Pays de Galles chez lui, le XV de la Rose a écrasé l’Italie 47-17. Grosse perf’ des joueurs de Lancaster qui ont marqué 6 essais, dont 4 en moins de 15 minutes ! Malgré les absences, les Anglais sont très performants : pour les rares qui en doutaient, le réservoir de joueurs en Angleterre est immense.
Sans se montrer géniale voire même en étant dominée, l’Irlande a fait chuter les Transalpins chez eux et la France à Dublin. Profitant des fautes de mains ou des pénalités, ils s’en remettent à l’efficacité de leur buteur : avec un Sexton de retour et en pleine possession de ses moyens, le XV du Trèfle peut viser le Grand Chelem.

La France n’a toujours pas de plan de jeu
Le point positif pour le XV de France en ce début de Tournoi, c’est la défense : 1 seul essai encaissé en 2 matchs, seule l’Irlande fait aussi bien. Le point négatif, l’attaque : les Français n’ont marqué qu’un seul essai. Cela ne traduit pas nécessairement un manque de réalisme, en tout sur le match de l’Irlande, car en réalité ils n’ont rien montré sur les 50 premières minutes. La sur-utilisation de Bastareaud, qui plus est inefficace, est le symbole d’une équipe en manque d’inspiration.
Sur ce match, les Bleus ont aussi péché sur la discipline (14 pénalités concédées) et le contest (9 turnovers en faveur de l’Irlande, 4 pour la France).
Beaucoup de boulot en perspective pour PSA pendant cette parenthèse Top14 et certainement des changements à réaliser dans l’équipe.

Le Pays de Galles se reconstruit
Après avoir perdu à la maison contre l’Angleterre, les Gallois ont glané un précieux succès en Ecosse. Malgré une frayeur en fin de match (les Ecossais ont finalement échoué à 3 points), les Diables Rouges ont montré de belles choses à Murrayfield, notamment les trois quart où Davies et William ont brillé. Le prochain match au Stade de France s’annonce accroché entre une équipe en reconstruction et l’autre en proie au doute.

L’Ecosse et l’Italie en difficulté
Une nouvelle fois, l’Italie a tenu avant de craquer 15 minutes : mais ces 15 minutes ont été fatales et leur coûte, si ce n’est la victoire, une défaite plus honorable. Le prochain match en Ecosse sera décisif pour éviter la cuillère de bois.
Les Ecossais ont été, comme face à la France, à la hauteur de leur adversaire, mais a une nouvelle fois perdu. Cette équipe devrait malgré tout l’emporter contre des Transalpins trop justes pour tenir 80 minutes. Elle semble même capable, dans un grand jour, de battre l’Irlande lors de la dernière journée.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

L’Angleterre tient enfin sa victoire dans le Tournoi !

3 Georges North a marqué samedi son 3ème essai du Tournoi. Encore une fois ...

Novès innove face à l’Italie

Pour son premier match, Guy Novès a plutôt été gâté : sans faire injure ...

Dan Biggar

Les joueurs qui vont marquer le Tournoi – part.3

Dan Biggar On s’est tous moqués de la gestuelle de l’ouvreur gallois. Pourtant sa ...