Six Nations – Journée 4 : les pronostics de branchezrugby

Equipe de France

Le coup sûr
C’est le Angleterre-Ecosse sans hésitation ! Malgré sa défaite en Irlande lors de la précédente journée, l’Angleterre réalise un bon tournoi, en particulier dans le jeu. Les hommes de Stuart Lancaster ont la meilleure attaque du Tournoi, avec 77 points marqués (26 points par match). Ils enregistrent en plus le retour de leur arrière Mike Brown. Le XV du Chardon est au plus bas après sa défaite à domicile contre les Italiens : la cuillère de bois semble tendre les bras aux Ecossais ! Dans tous les cas, ce n’est certainement pas à Twickenham qu’ils décrocheront une victoire. L’Ecosse n’a pas gagné là-bas depuis 32 ans ; les Anglais restent sur 7 matchs sans défaite face à cette nation.

Le coup de poker
La confrontation entre le Pays de Galles et l’Irlande au Millenium Stadium sera très serré. Si l’Irlande part favorite à la faveur d’un superbe début de Tournoi (3 victoires) et d’une année 2014 exceptionnelle (plus de 90% de victoires), le Pays Galles qui évoluera à domicile est largement capable de l’emporter. La victoire galloise au Stade de France est venue effacer la défaite inaugurale contre l’Angleterre et relance le XV du Poireau dans la course au titre. A condition de s’imposer ce week-end et avec une certaine marge.
Sur leurs 10 dernières confrontations, l’Irlande mène 6 victoires à 4 et reste sur 2 succès consécutifs. Mais ces Diables Rouges ne sont plus les mêmes qu’en début de Tournoi. Nous misons sur eux !

L’inconnue
La plus mauvaise attaque du Tournoi (oui, oui c’est la France !) se rend chez la plus mauvaise défense (l’Italie). Nous le reconnaissons, après les 2 premières journées, nous pensions les Italiens au fond du seau. Mais leur victoire en Ecosse semble quelque peu la donne et les contre-performances régulières du XV de France nous amène à penser que ce match sera très disputé. Si, dans l’histoire, les Français ont très souvent battu leurs voisins transalpins (90% de victoires), ce bilan s’est rééquilibré depuis 4 ans : ainsi, ils restent sur 2 défaites consécutives en Italie.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *