6 Nations
6 Nations

Six nations : Irlande-Italie : ce n’est qu’un au revoir Brian !

6 Nations

Difficile de parler de ce match sans commencer par la nouvelle qui a fait s’enflammer les prix des billets de l’Aviva Stadium au marché noir. Ce match sera le dernier de Brian O’Driscoll en Irlande. Voilà. A part ça, il y a bien un match des Six Nations, qui opposera donc l’Irlande à l’Italie. L’irlande, outsider au départ dans un tournoi qui ne compte désormais plus que cela par ailleurs, n’imagine pas perdre ce match. Au vu des deux premiers matchs, difficile en effet d’imaginer une défaite du Trèfle. Le premier match, gagné 28 à 6 contre l’Ecosse, fut une véritable démonstration de puissance et de certitude. Certes les Ecossais n’étaient pas réellement d’une opposition à toute épreuve, mais ce premier match permit de tester la volonté des Irlandais et la solidité de leur attaque. On a vu notamment un pack excellent, commettant peu de fautes, avec seulement deux pénalités encaissées, et des deuxièmes et troisièmes lignes toujours aussi assassins. Le match suivant contre le Pays de Galles, remporté 26-3 fut encore plus impressionnant.  Et le troisième, contre l’Angleterre, malgré une courte défaite de trois points (13-10), fut magnifique, absolument magnifique, et confirma la grande forme de l’Irlande.

Alors que peut l’Italie face aux ogres irlandais? Les hommes de Jacques Brunel peuvent s’en remettre à deux choses. Leurs deux premiers matchs furent plus difficiles. Ils n’ont pas démérité contre le Pays de Galles, bien que ce fut le premier match des rouges et qu’ils ont donc bénéficié d’une certaine mise en jambe. En tous cas, ils ont fait mieux que les Français face à cette même équipe. Ils ont échoués face à la France, ou les bleus se sont montrés bien en place et efficaces.  Et ils n’ont perdu que d’un tout petit point face à l’Ecosse. Ce qui nous donne par ailleurs une indication sur ce que devrait faire les français ce samedi pour s’étalonner face aux transalpins. A chaque fois, les Italiens ont fait preuve d’une toujours très belle combativité, d’un bon replacement défensif deux premières lignes et de quelques fulgurances des lignes arrières. Ensuite, il y a la transcendance que peut amener une telle confrontation. S’ils ne sombrent pas dans les quinze premières minutes, les Italiens peuvent espérer tenir tête aux Irlandais. Même si honnêtement, chez eux et en course pour la victoire, ils ne devraient pas laisser échapper la victoire.

Le pari de Branchez Rugby : Irlande 31 Italie 12

Share with

Récents

Le prono du week-end : Et si Castres donnait du fil à retordre aux Toulousains ?
Le Top 14 continue ce week-end alors que le Tournoi des 6 nations est en repos avant d’attaquer le sprint final. L’occasion de revoir quelques internationaux sur le terrain, ce…
HSBCSVNS Vancouver : le 7 féminin en argent et le bronze pour l’équipe masculine
L’équipe de France féminine à 7 a confirmé son potentiel olympique en remportant la médaille d’argent lors de l’étape canadienne du HSBSSVNS. L’équipe masculine se hisse pour la première fois…
HSBCSVNS Vancouver : France-Nouvelle Zélande ce soir à 22h05
Vainqueur de l’Irlande 12 à 5 grâce à un essai à la dernière minute d’Antoine Dupont, l’équipe de France affrontera la Nouvelle Zélande ce soir à 22h05 pour une place…
France – Italie : un pack massif et dominant pour enfin se rassurer en attaque ?
Posolo Tuilagi : zoom en stats sur la puissance et la mobilité d’un deuxième ligne
Ce Dimanche 25 février 2024, Posolo Tuilagi va connaître sa première titularisation sous le maillot tricolore après deux entrées en jeu remarquées. Le puissant deuxième ligne français, issu d’une célèbre…

ON RECOMMANDE

France – Italie : un pack massif et dominant pour enfin se rassurer en attaque ?
France/Italie– Compositions d’équipes : Tuilagi et Boudehent entrent dans le XV titulaire
Pour la troisième journée du Tournoi des 6 Nations 2024, Fabien Galthié a choisi de renvoueller encore une fois sa…
De la jeunesse derrière pour préparer France-Italie
Fabien Galthié a incorporé pour les phases de préparation de nouveaux jeunes joueurs, à l’image de Emilien Gailleton (20 ans)…
Ecosse – France : la défense française ne répond plus
Après la grosse désillusion face à l’Irlande, les Bleus jouent gros en Ecosse. Sportivement, il faut gagner pour garder une…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !