Six Nations | France – Pays de Galles : défaite encourageante interdite !

Seule équipe encore invaincue et en route pour faire le Grand Chelem, le Pays de Gales affronte ce soir des Français battus la semaine dernière à Twickenham, dans ce qui est clairement une finale de ce Tournoi 2021.

La montée en puissance galloise.

Alors qu’il restait sur une année 2020 catastrophique, marqué par 6 défaites consécutives, les Gallois ne faisaient pas office de favoris cette année. Pourtant il n’en est rien ! Après 2 victoires poussives face à l’Ecosse et l’Irlande, le XV du Poireau est venu confirmer une véritable montée en puissance en infligeant un cinglant 40 – 24 au Anglais. Sur ce Tournoi, les Gallois s’appuient notamment sur le co-meilleur marqueur d’essais de la compétition Louis Rees-Zammit, auteur de 4 réalisations, mais également le meilleur plaqueur de la compétion, Justin Tipuric auteur de 74 plaquages complétés.

Passer d’une défaite encourageante en Angleterre à une victoire (avec ou sans la manière)

Alors, contre ces Diables Rouges, il s’agira surtout de gagner ! La France, dernière équipe à les avoir battus dans leur antre de Cardiff, va cette fois-ci devoir récidiver au Stade de France pour ne pas voir les rêves de victoire finale s’envolés.

Pour cela, les Français pourront encore compter sur Matthieu Jalibert. Désigné meilleur joueur lors de la dernière journée, ces 10 points et son attitude sur le second essai français font de lui le véritable fer de la lance de la ligne d’attaque française. Les Bleus pourront s’appuyer bien sûr sur leurs joueurs cadres comme Dupont ou Vakatawa et Charles Ollivon, le capitaine qui aura aussi son rôle à jouer en conquête (16 ballons en touche,  le meilleur dans cette exercice).

Cette expression de « défaite encourageante », résume parfaitement la décennie 2010 pour le XV de France, marquée par une succession de matches relativement frustrants. C’est ce qui s’est pourtant (encore) passé contre les Anglais la semaine passée. Alors plutôt que d’en parler ainsi, le staff des Bleus avance lui encore une période d’apprentissage. De quoi poser des questions sur les ambitions de ce groupe, alors que l’on attendait les Français avec un statut de favoris pour cette année. Ironie du sort, c’est finalement l’outsider gallois que l’on pensait en grande difficulté, qui pourrait crée la surprise en pouvant s’imposer dans cette édition 2021.

Tags:

  • Nicolas Labrousse

    Nicolas, 24 ans, est étudiant en Master 1 à Amos Bordeaux. Joueur et passionné de rugby depuis toujours, Nicolas a travaillé dans le milieu de sport avec plusieurs associations. Il souhaite devenir agent de joueur de rugby et cherche à approfondir sa connaissance de l'écosystème du rugby français et international.

Vous pourriez aimer aussi

Equipe de France : Picamoles et Maestri sont encore là.. et bien là

Montpellier : Louis Picamoles envoie un message à Brunel Alors qu’il semblait y avoir ...

Equipe de France : les joueurs qui ont marqué des points

Arthur Iturria, une reconversion plus que réussie Le passage du poste de 2ème à ...

L’Ecosse remet le couvert !

Une dernière défaite 13 à 6 contre l’Italie et l’Ecosse vient de remettre la ...