Six Nations | Écosse-Italie : Les Ecossais si près et si loin…

Samedi, à 15h15, en ouverture de la dernière journée des 6 Nations, le XV du Chardon accueille les Italiens à Murrayfield. Les deux équipes, occupant les 2 dernières places du classement, auront le même objectif : sauver l’honneur. Comme malheureusement trop souvent les Celtes et les Azzurri vont se livrer bataille sans réel enjeu sportif ; ces derniers étant sûrs de concéder une 5e cuillère de bois consécutives.

Des Ecossais en manque de réalisme

Le classement occupé par le XV du Chardon (5e avec un match en moins) ne reflète pas vraiment le potentiel de cette équipe et son niveau de jeu exposé jusque-là. On peut dire que la chance et la réussite ne leur auront clairement pas souri pendant ce Tournoi. D’abord vainqueurs historiques des Anglais à Twickenham, ils ont ensuite vu la victoire leur échapper de si peu face au Pays de Galles (défaite de 1 seul et unique point) et à l’Irlande (défaite de 3 petits points). Ils ont malgré tout un goal average de +1, ce qui reste assez rare en étant avant-derniers. Les 2 points gagnés grâce aux 2 bonus défensifs sont loin de rassasier cette équipe joueuse et viennent illustrer leur cruel manque d’efficacité.

Une défense de la Squadra trop permissive !

Cette année encore plus particulièrement que les précédentes, le XV Italien souffre d’une défense qui subit beaucoup trop à l’impact. Et cela ne pardonne pas au niveau international ! En seulement 4 rencontres, ils auront encaissé 26 essais, soit une moyenne de 6,5 essais par match. Pour chacune de leurs confrontations, ils auront laissé leurs adversaires repartir avec le bonus offensif et les 5 points en poche. De plus, avec 187 points concédés (46,8 points/match), ils se retrouvent aujourd’hui bon derniers, aucun point inscrit au tableau du tournoi et un goal average négatif à hauteur de 142 points… Des statistiques affolantes pour cette jeune équipe italienne en pleine reconstruction, qui propose un niveau bien loin de celui exigé pour une telle compétition.

Tags:

  • Alexandre Baldillou

    Alexandre est étudiant en Master à AMOS Sport Business School. Passionné de sport, et particulièrement de rugby, il souhaite travailler dans le secteur de l’événementiel sportif. En parallèle, il développe son autre passion qu’est le journalisme, grâce à une page Instagram traitant de l’actualité sportive : "La Buvette Sport".

Vous pourriez aimer aussi

6 Nations

6 Nations – Irlande Galles : on va connaître le niveau de l’Irlande

C’est l’affiche du week end. Les outsiders de 2014 contre les vainqueurs de 2013. ...

Petit Tournoi

Avec 2 victoires, 2 défaites et un match nul, on peut dire que la ...

Les larmes d’un Bleu !

La victoire est belle mais les larmes le sont aussi ! Si l’Italie, fière ...