ProD2 : les demi-finales : fallait pas que Dax perde à Bourgoin

En perdant nettement  (27 à 12) à Bourgoin les Dacquois, qui ont longtemps occupé la 2ème place de la Pro D2, se sont tirés une balle dans le pied et  vont devoir aller jouer à l’extérieur leur demi-finale. Bien sur Mont-de-Marsan ce n’est pas bien loin (55 Km) mais même avec le rugby devenu professionnel cela sera un vrai derby d’avant. Une défaite à l’est des landes et c’est un petit goût amer qui restera dans la bouche de tous les supporters dacquois des  fêtes de la Madeleine à celles de Dax. Pour les montois battre Dax cela serait affirmer une suprématie de toujours. Une suprématie acquise en 1963 quand les montois d’André Boniface sont devenus champions de France face aux dacquois de Pierre Albaladejo sur le score  de 9 à 3. Un score du rugby d’avant. C’était au parc Lescure à Bordeaux et Dax n’a jamais pu depuis mettre la main sur le bouclier de Brennus. Longtemps pensionnaire de l’élite notamment avec la génération Ibanez, Dourthe, Pelloux, et Magne, Dax a eu plus récemment des difficultés à suivre le rythme du rugby professionnel. Ce fut moins le cas de  Mont-de-Marsan qui  tout en étant irrégulier a réussi à réintégrer l’élite à différentes reprises. Cette expérience récente du Top 14 devrait leur servir. Pour Dax en revanche il est temps d’affirmer ses ambitions dans le rugby moderne. Coincés entre la grande métropole  Bordelaise  (bientôt à 2 h30 de Paris) et la communauté de communes du BAB (Biarritz, Anglet, Bayonne), Dax et son club de rugby doivent vite regarder vers l’avenir pour éviter de regretter définitivement ce 2 juin 1963.

Crédit photo : pressesport

 

 

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *