Pro D2 – Montauban peut le faire, Béziers doit se relancer

Beaucoup de matchs intéressants lors de cette 13ème journée, à commencer ce Montauban-Pau : si le duel parait déséquilibré sur le papier, il ne faut pas si méprendre. D’abord, parce que Montauban a fait chuter beaucoup de gros à Sapiac (Albi, Perpignan et Biarritz notamment), ensuite parce que le club du Tarn-et-Garonne sort d’une superbe victoire à Bourgoin. La Section, qui reste sur 2 défaites à l’extérieur, fera tout pour éviter un 3ème revers et maintenir son avance au classement.
Le match entre Béziers et Carcassonne est tout aussi intéressant, mais pour d’autres raisons : les 2 clubs illustrent parfaitement le fait que les choses vont vite, très vite dans ce championnat. A l’issue de la 9ème journée, Béziers était 2ème de Pro D2, avec même 2 points d’avance sur le 3ème, et Carcassonne était 5ème. Mais les 2 protagonistes ont perdu leurs 3 derniers matchs et ont logiquement reculé au classement : l’ASB occupe désormais le 9ème rang et l’USC figure 3 rangs derrière ! Ce match est donc d’une importante capitale.
Après une défaite avec les honneurs à Pau (la 6ème en 6 déplacements), l’USAP reçoit Aurillac, une équipe qui a montré récemment tout son caractère et sa capacité de réaction. En effet, lors de la 10ème journée, le Stade Aurillacois s’est incliné pour la première fois à domicile (contre Albi). Mais cela n’a nullement plongé l’équipe dans la sinistrose : dès la journée suivante, elle est allée s’imposer à Béziers avant de confirmer à domicile contre Colomiers. Les Perpignanais, invaincus à domicile, doivent se méfier de cette équipe.

Plus déséquilibré, à priori, le match entre Agen et Dax, au Stade Armandie, met en scène l’une des meilleures attaques de Pro D2 face à la plus mauvaise : Agen, 4ème meilleure attaque, qui n’a pas marqué tant d’essais que cela (tout de même 5 essais de plus que Dax), compense parfaitement en marquant énormément sur pénalités (45 converties par les 2 buteurs, Lagarde et Francis). Le SUA compte déjà 2 succès bonifiés à domicile : la réception de la lanterne rouge est l’occasion idéale d’en compter un 3ème. Dans la 2ème partie de tableau, Tarbes et Massy s’affrontent à Maurice Trélut. En l’emportant sans concéder de bonus, le club pyrénéen peut revenir à hauteur de son adversaire, une opportunité énorme quand on sait que Bourgoin et Dax, les 2 clubs derrière au classement, se déplacent ce week-end.

Dimanche, Colomiers reçoit Bourgoin. On voit mal comment le 7ème peut s’incliner à domicile contre le 15ème, mais le CSBJ s’est montré capable de tout depuis le début de saison, du pire (3 défaites et 1 nul à domicile) comme du meilleur (en s’imposant 2 fois à l’extérieur). Mont-de-Marsan, l’équipe qui monte, reçoit Albi, « le dauphin de la Section». Albi est en grande forme et fonctionne beaucoup par séries (4 succès puis 4 défaites puis de nouveau 4 succès). En étant un brin superstitieux, on miserait donc sur une victoire du club landais. En regardant les statistiques également, car Montde a gagné 5 des 7 dernières confrontations entre les 2 clubs et reste notamment sur 4 victoires.

Enfin, pour finir, Narbonne reçoit Biarritz. Les Narbonnais déçoivent beaucoup, tout comme les Biarrots d’ailleurs. Le BO a énormément de mal à l’extérieur, ne tient pas la comparaison avec des clubs plus faibles sur le papier. Mais la Pro D2, et c’est bien là tout son intérêt, ne se base pas sur le papier. Narbonne a déjà perdu 2 fois à domicile et peine à retrouver une attaque, son point fort l’an dernier.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *