Pro D2 – Montauban au mental, Béziers cartonne

Talonneur vintage

Cette 17ème journée nous a offert différentes formes de spectacle : si beaucoup de rencontres ont été limitées offensivement (27 essais marqués au total, soit 3,4 essais par rencontre), le suspense a souvent été au rendez-vous. D’abord à Montauban, où l’USM a réalisé un final fantastique pour se sortir d’une situation totalement désespérée : menés 14-0 par Dax au bout d’une heure de jeu, puis 17-7 à la 75ème minute, les Montalbanais ont marqué 2 essais dans les tous derniers instants pour finalement s’imposer 21-17. Quel mental ! Biarritz était également mené chez lui à la mi-temps (6-3) par une équipe albigeoise que l’on savait très performante à l’extérieur. Mais les Biarrots ont marqué 11 points en 2nde période (dont 6 dans les 10 dernières minutes) qui leur permettent de rester invaincus à domicile et même de sortir Albi du bonus défensif. Le BO reprend sa place de dauphin.

Au Stade Guy Boniface, Agen et Mont-de-Marsan ont joué au chat et à la souris toute la partie : c’est finalement le club du Lot-et-Garonne qui a eu le dernier mot (11-9). Il enchaîne un 3 succès consécutif avant de recevoir sur les 2 prochaines journées. Carcassonne et Aurillac ont également livré une partie fermée et particulièrement disputée : à ce jeu-là, les Aurillacois ont fait preuve d’expérience pour glaner un 2ème succès à l’extérieur.

Avec une petite mais précieuse victoire face à Bourgoin (9-0 grâce à 3 pénalités du jeune mauléonnais Gilen Queheille), Tarbes continue sa remontée au classement : le club des Hautes-Pyrénées a quasiment marqué autant de points sur les 5 dernières journées que sur les 12 premières (16 contre 19) !
Face à un USAP trop inconstant et indiscipliné (2 cartons jaunes), Colomiers l’emporte facilement 32-15, en faisant la différence dans les 20 dernières minutes. Les Catalans perdent leur 2ème place et les Columérins remontent au 9ème rang. La Section a fait du sobre mais efficace, en gagnant avec bonus offensif face à Narbonne, grâce à 3 essais et une défense robuste.

Enfin, au cours de ce week-end plutôt pauvres en essais, l’exception est venue du Stade de la Méditerranée : dans un match à plus de 70 points, Béziers a atomisé Massy, plantant 8 essais par l’intermédiaire de 7 joueurs différents (et un de pénalité) !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Anthony Salle Canne (Dax)

Allez les Dacquois, on mise sur vous !

Nous avons étudié pour vous les côtes de la 12ème journée de Pro D2. ...

Pro D2 – Pau-Albi : des défenses aux antipodes

Le Stade du Hameau verra s’affronter 2 défenses aux antipodes. La Section affiche la ...

Pro D2 : les matchs de la 2ème journée – part.1

La journée d’ouverture de Pro D2 a, nous l’espérons, donné le ton de ce ...