Pro D2 – les transferts : Pierre Bernard, le facteur X qu’attendait le BO ?

Angoulême : Lucas Meret, vers la Pro D2 pour s’affirmer
A 22 ans, l’ouvreur Lucas Meret n’a pas réussi à s’imposer en Top 14, avec Bayonne. Il a donc décidé de tenter sa chance du côté d’Angoulême. Le numéro 10 aura certainement les clés du camion au sein d’un club qui ne manque pas d’ambition : son expérience d’une saison de Pro D2 avec le club basque, en 2015/2016, avait été très satisfaisante (20 matchs) et doit lui servir de base pour gagner en temps de jeu et s’affirmer comme un très bon joueur. Il en a le potentiel, d’autant qu’il est aussi un très bon buteur.

Aurillac : l’international à 7 Nemani Nagusa, un sacré pari !
Aurillac tente un sacré pari en faisant venir l’international fidjien Nemani Nagusa. Le 3ème ligne est un excellent joueur de Seven et vient de connaitre 2 capes avec la sélection à 15. Mais cela fait un petit moment qu’il n’a pas enchainé de matchs à 15 et l’adaptation au rythme de la Pro D2 est parfois difficile pour les Iliens. Reste que le talent des internationaux Seven Fidjien est exceptionnel et le physique de Nagusa est très intéressant : 1m98 pour 110kg.

Biarritz : Pierre Bernard, le facteur X qu’attendait le BO ?
Pierre Bernard savait que la challenge serait sacrément relevé en rejoignant Toulon en juillet dernier. S’il n’aura pas vraiment réussi à s’imposer, il a finalement pas mal joué : 20 matchs de Top 14 dont 11 comme titulaire et 6 matchs de Champions Cup. Aujourd’hui, il va pour la première fois découvrir la Pro D2. Son expérience (quasiment 150 matchs de Top 14) sera un vrai plus pour l’effectif Biarrot. Son tempérament résolument offensif et ses talents de buteur pourrait propulser le BO vers les premières places du classement.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *