Pro D2 – Colomiers-Tarbes : La défense de fer de Colomiers

Colomiers a une défense de fer.  Le club de la banlieue toulousaine est celui qui a encaissé le moins d’essais depuis le début du championnat : 23 essais seulement, quand l’ensemble des clubs en prennent en moyenne 36. Plus globalement, le club affiche la 4ème défense de Pro D2, avec 17 points encaissés en moyenne. Tarbes, son adversaire ce week-end, prend plus de points : 19 en moyenne, ce qui la place au 7ème rang. Les Tarbais encaissent plus d’essais, 28 au total, même si cela reste largement sous la moyenne des clubs. Par contre, ces derniers sont très pénalisés et ont vu leurs adversaires passer beaucoup de pénalités : 76, soit le 2ème plus gros total derrière Aurillac, et bien devant Colomiers, qui en a encaissé 68.

Pour revenir à Colomiers, la défense de l’équipe est encore plus impressionnante à domicile : c’est tout simplement  la meilleure du championnat, avec seulement 11 points encaissés. Comme l’attaque haute-garonnaise n’est pas exceptionnelle, les matchs à Marcel Bendichou sont parmi les plus cadenassés de Pro D2 : 35 points sont marqués par match en moyenne, le plus faible total du championnat. Au contraire, la défense de Tarbes est légèrement moins  efficace à l’extérieur : avec 24 points pris, elle n’est que la 8ème du championnat.

Sur les 3 derniers matchs joués à domicile, l’USC Rugby n’a pris qu’un seul essai : en s’appuyant sur cette rigueur défensive, Colomiers devrait gagner. Dans tous les cas, le scoring total n’explosera pas les records.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Dernière journée Pro D2 : du suspense en haut et en bas !

Ce dimanche 22 promet d’être riche en suspense et en rebondissements sur les terrains ...

Pro D2 : le derby basque se gagnera au pied

Le retour du derby basque est très attendu. Samedi, à Jean Dauger, il faudra ...