Pro D2 – Agen-La Rochelle : la dynamique offensive côté Agen

A la vue des statistiques, la finale entre Agen et La Rochelle est tout ce qu’il y a de plus logique : les deux clubs ont fini respectivement aux 2ème et 3ème places de la phase régulière et pointent à chaque fois dans le Top5 des statistiques offensives et défensives.

Ainsi, le SUA affiche la 3ème meilleure attaque de Pro D2 et La Rochelle la 4ème : les Agenais ont marqué en moyenne 26 points par match, les Rochelais 24. Comme le laisse entendre cette moyenne, les Tarn-et-garonnais ont un léger avantage offensif. Ils ont marqué 82 essais sur l’ensemble de la phase régulière, là où les Maritimes n’en ont marqué « que » 72. Ces derniers ont cependant converti plus de pénalités (90 contre 81) : il faut dire qu’ils abritent le meilleur réalisateur du championnat, Fabien Fortassin. En terme de dynamique offensive, l’avantage est également côté agenais : en effet, sur les 8 matchs derniers disputés, les Agenais ont marqué plus de 25 points à 6 reprises. Depuis mars, seuls le LOU et Pau ont réussi à bloquer les Agenais à moins de 25 points. Ainsi, sur la demi-finale, ils ont pris le dessus sur Narbonne, une équipe pourtant réputé pour son jeu offensif.

Au contraire, la fin de phase régulière des Rochelais a été un peu plus chaotique : sur les dernières journées, ils ont montré quelques carences offensives à Agen justement (18 points marqués) ou à Tarbes (16points). Malgré tout, la demi-finale a très certainement effacé les doutes des supporters rochelais, puisque leur équipe a marqué 3 essais et 35 points au total face à la Section.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *