Nevers – Aurillac : De l’enjeu et du jeu ?

Demain, à 19h, pour le compte de la 26e journée de Pro D2, au programme pour les hommes de Romeo Gontineac : déplacement au Stade du Pré Fleuri pour y affronter Nevers, 7e du classement général.

Un déplacement périlleux pour les aurillacois, qui sont quant à eux 12e du championnat. Les matchs restants se comptent sur les doigts d’une main. Ce match entre deux équipes aux ambitions opposées nous promet donc de l’enjeu et espérons-le, du jeu ! 

Les Jaune et Bleu en manque d’un second souffle ! 

L’USON, est sûr une série noire, avec seulement une seule et unique victoire sur leurs sept dernières confrontations. Une mauvaise passe qui anéantit les bons résultats sportifs de la première partie de saison. Le club se doit de sortir la tête de l’eau lors de la réception d’Aurillac s’ils veulent pouvoir accrocher une des places qualificatives pour les phases finales. 

Pour cela les calculs sont simples, il faut gagner et avec le bonus si possible. Il ne reste que 5 matchs de championnats pour les clubs de Pro D2, donc plus question de laisser des points en route dans cette dernière ligne droite. 

Une attaque auvergnate en demi-teinte… 

Le Stade Aurillacois souffre cette saison d’un réel manque de solutions offensives. C’est en effet la 15e et avant dernière équipe du championnat en termes de points inscrits. Avec 435 points marqués en 25 rencontres, soit une moyenne de 17,4 points par match, dur effectivement de pouvoir rivaliser avec le haut du classement.  

A l’approche de la fin de saison, Aurillac a tiré un trait sur ses ambitions de pré-saison. Il faut être réaliste, aujourd’hui le club joue le maintien et se doit de s’éloigner de la zone rouge, synonyme de relégation. Ils ne sont qu’à 4 points de Valence Romans, premier relégable. Ce match contre Nevers, leur permettrait ainsi de respirer un bol d’air frais et de pouvoir appréhender la fin de saison plus sereinement. 

Tags:

  • Alexandre Baldillou

    Alexandre est étudiant en Master à AMOS Sport Business School. Passionné de sport, et particulièrement de rugby, il souhaite travailler dans le secteur de l’événementiel sportif. En parallèle, il développe son autre passion qu’est le journalisme, grâce à une page Instagram traitant de l’actualité sportive : "La Buvette Sport".

Vous pourriez aimer aussi

Brive – Oyonnax : l’USO peut venir accrocher le CAB !

Brive-Oyonnax, c’est LE choc de cette 12ème journée de Pro D2. Les 2 relégués ...

Journée 3 : la Pro D2 moins verrouillée ? – part. 3

Perpignan-Dax Et si Perpignan revivait la même saison ?! Il est trop pour le ...