L’Italie et l’Ecosse pas récompensées

0
– Ce n’était jamais passé aussi près, mais l’Italie n’a toujours pas gagné en France dans le cadre du Tournoi des 6 Nations. Petite victoire pour le XV de France, mais victoire quand même…

1
– Au contraire, ce match nul entre l’Irlande et le Pays de Galles est le tout premier en terres irlandaises depuis le passage à 6 Nations.

7
– L’Italie et l’Ecosse ont plutôt dominé leur adversaire respectif dans le jeu courant. Ainsi, chacune des équipes affiche 7 franchissements, soit le plus gros total de la journée, et pourtant aucune n’a gagné (à titre de comparaison, l’Angleterre n’en compte que 3 mais a marqué 2 essais) : franchir n’est donc pas marquer ! Mention sur ce domaine à Campagnaro, le centre italien, auteur de 3 franchissements.

14
– Avec 14 touches gagnées (auxquelles on peut ajouter 3 gains sur lancers adverses), l’Angleterre s’est basée sur les fondamentaux pour gagner chez des Ecossais particulièrement joueurs. La Coupe du Monde est bien effacée pour le XV de la Rose.

15
– La France version Novès a peut-être manqué de repaires, en particulier défensifs, mais elle a aussi affiché une vraie volonté de jeu collectif : on compte ainsi 15 passes au contact pour les jeunes Français, soit le gros total de la journée.

19
– A l’inverse, ils ont parfois été absents sur des éléments clés, peut-être à cause d’une certaine pression : ils ont par exemple concédé 19 turnovers à l’Italie. C’est beaucoup trop à ce niveau !
– Malgré son choix quelque peu malheureux (drop manqué à la 80ème), Parisse a, une nouvelle fois, été la plaque tournante du jeu transalpin : 19 ballons portés au total, sachant le 2nd italien en compte seulement 10.

20
– Très peu à la fête en Champions Cup, Irlandais et Gallois ont livré un superbe match hier. A l’image du centre Jamie Roberts, énormissime en défense : il est le meilleur plaqueur de la journée avec 20 plaquages !

63
– On ne va pas s’emballer mais le pari Vakatawa semble réussi, sur ce premier match du moins. Avec 63 mètres parcourus, 5 défenseurs battus, 2 franchissements et 1 essai, l’ailier venu du Seven a été le meilleur français samedi ! A confirmer !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi