L’Italie écrasée en 30 min, l’énorme défense française

3
– Avec son triplé marqué contre l’Italie, le centre anglais Jonathan Joseph prend bien évidemment la tête du classement des marqueurs. Dimanche, il a été le véritable fer de lance du XV de la Rose, avec au total 65m parcourus, 2 franchissements et 2 offloads.

5
– Après 5 matchs consécutifs sans victoire (2 nuls, 3 défaites), la France a enfin vaincu le signe indien et bat l’Irlande 10-9. Résultat, les Irlandais dise au-revoir à leurs chances de triplé dans le Tournoi et les Français font désormais partie des favoris cette année : à confirmer dans 15 jours au Pays de Galles !
– Comme le nombre de plaquages manqués par la France contre 103 réussis, soit un taux de réussite supérieur à 95%. Guirado et ses coéquipiers ont clairement rectifié le tir après un match manqué sur le plan défensif face aux Italiens.

10
– Il y a par contre un point sur lequel les Bleus confirment leurs ambitions : celui de la volonté de faire vivre le ballon. Ainsi, ils ont totalisé 10 offloads (contre seulement 2 pour l’Irlande) : mention spéciale à Médard, le meilleur dans ce domaine avec 3 offloads à son actif.

14
– C’est suffisamment rare pour être souligné : le meilleur plaqueur du match Italie-Angleterre est un ailier. L’anglais Jack Nowell a réalisé 14 plaquages.

52
– C’est la minute à laquelle le match entre l’Italie et l’Angleterre a basculé. Comme nous le signalions, les Transalpins n’ont pas la densité pour tenir 80 minutes : ils ont encaissé 29 points en moins de 30 minutes !

99

– Avec 99m parcourus, l’ailier gallois George North a été le joueur le plus en vue du match Galles-Ecosse. Il a surtout été auteur d’un essai exceptionnel. Au final, il finit leader également sur les ballons portés, les défenseurs battus et les franchissements.

71%
– L’Italie a passé 71% de la 2ème mi-temps dans le camps de l’Angleterre. C’est pourtant sur cette même période qu’elle a craqué : cela illustre parfaitement l’intelligence des hommes d’Eddie Jones qui ont su profiter des ballons de contre.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Petit Tournoi

Avec 2 victoires, 2 défaites et un match nul, on peut dire que la ...

Formation française : ne jetons pas le bébé avec l’eau du bain !

Belle victoire des Bleuets contre l’Angleterre 41 à 17 Hier soir l’équipe managée par ...