L’Irlande, juste un Tournoi sans

Si tout le monde avait bien identifié le calendrier compliqué de l’Irlande en début Tournoi, peu nombreux était ceux qui avait prédit qu’elle serait à 0 victoire au bout de 3 journées ! Après 2 Tournois victorieux, il s’agit certainement plus d’une « année sans » que de la fin d’un cycle.

En effet, malgré son seul match nul et ses 2 défaites, le XV du Trèfle a montré de très belles choses. Le premier match contre le Pays de Galles a été d’un niveau de jeu exceptionnel, certainement l’un des plus beaux du Tournoi. Contre la France, les Irlandais sont passés à 1 cheveu du coup parfait. Même contre l’Angleterre, ils étaient à la hauteur et seul un trou d’air de 5 petites minutes (12 points encaissés entre la 58ème et la 64ème) a plombé leurs chances de victoire.
Ainsi, derrière un Jonathan Sexton toujours aussi fiable (6 défenseurs battus tout de même), quelques joueurs se sont affirmés : le pilier Jack McGrath très présent en défense (42 plaquages) et surtout le 3ème ligne d’origine néo-zélandaise CJ Sander (46 ballons portés).

En recevant les 2 équipes les plus faibles (Italie et Ecosse), les Verts ont l’occasion de prouver, si cela est vraiment nécessaire, qu’ils n’ont rien perdu de leur niveau et qu’ils re-candidateront au titre l’an prochain !

La stat : L’Italie n’a jamais gagné en Irlande et n’a gagné qu’une seule fois dans le cadre du Tournoi, c’était en 2013.


Pour l’Italie, la défaite contre l’Ecosse a du faire mal au casque. On s’attend à une grosse entame de la part des Transalpins mais sur la durée, l’Irlande aura raison d’eux.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

#crunch : les 7 stats qui donnent espoir

D’accord, l’équipe de France ennuie, perd beaucoup et manque cruellement de confiance. En face, ...

6 Nations : des triplés, des 2ndes lignes en feu et un Gourdon hyper-complet

Après 2 journées, l’Angleterre est plus que jamais favorite du Tournoi ! Derrière, le ...